Sign in
Download Opera News App

 

 

Retraite politique à 75 ans : assemblée nationale ou référendum, quelle voie à suivre ?

Depuis la "bombe" lâchée par le député Assalé Tiémoko. Le débat sur la limitation d'âge pour candidater à la présidentielle est au cœur de toutes les discussions. Même si la proposition de loi est loin de faire l'unanimité au sein de la classe politique. En revanche, la loi autorise bel et bien, le député de Tiassalé a fait cette proposition de loi à l'hémicycle. Deux voies sont possibles pour soumettre cette proposition de loi. Soit par les députés qui sont les élus de la nation ou soit par un référendum sur la demande du chef de l'État.

Le vote par les députés risquent fortement d'être influencé par la position du parti au pouvoir, à savoir le RHDP, sur la question. En effet, étant largement majoritaire, le parti présidentiel aura le droit de " vie ou de mort " sur ce dossier au vue de son écrasante majorité. Un choix en faveur de cette loi signifie la mise en retraite de leur mentor, Alassane Ouattara, alors que la constitution l'autorise à faire un dernier mandat. La position du président Ouattara s'annonce determinante quant à l'issue de ce dossier.

Seconde possibilité pour l'adoption de cette loi, c'est le référendum. Une question aussi cruciale mérite l'approbation du peuple. Car une page importante de l'histoire de la Côte d'Ivoire va se tourner par l'adoption de cette loi. Cependant, les référendums passés n'ont jamais eu une grande influence. Avec des taux de participation très faibles qui discrédite souvent cette consultation populaire.

H.L.V

Quelle est la meilleure option selon vous pour le vote de cette loi ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone "ajouter commentaire".

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires