Sign in
Download Opera News App

 

 

La radio « la Voix de la Diaspora » rafle le prix de la meilleure Web radio en Côte d’Ivoire

La Web Radio « la voix de la diaspora » a été désignée meilleure Web Radio de Côte d’Ivoire à l’occasion des Awards de la presse numérique qui ont clôturé la première édition du salon de la presse numérique ivoirienne organisée par la Plateforme de la Presse Numérique de Côte d’Ivoire du 31 mai au 1er juin 2021 à Abidjan.

Au bout de l’effort, il y a la récompense. C’est ce que l’on peut dire de la Radio d’information en ligne « La Voix de la Diaspora » qui vient de rafler le prix de la meilleure Web Radio de Côte d’Ivoire. Ce, à l’occasion de la 1ère édition des Awards de la presse numérique organisé par la Plateforme de la Presse Numérique de Côte d’Ivoire du 31 mai au 1er juin 2021 à Abidjan. Une belle récompense pour cette Radio qui, par l’effort, le professionnalisme et le talent de ses journalistes et animateurs, a su prendre sa place dans le milieu de la presse en Côte d’Ivoire.

 Initialement destinée aux Ivoiriens de l’extérieur, la radio « LA VOIX DE LA DIASPORA » est rapidement devenue un pont d’informations de toutes sortes entre les Ivoiriens des deux rives. Cette radio représente pour les expatriés ivoiriens un organe qui leur permet de répondre aux questions qu’ils se posent, d’avoir un canal de savoir et de circulation de l’information sur leurs besoins, leurs droits et leurs devoirs. Faire connaître les activités et les initiatives des Diasporas dans les lieux mêmes où elles vivent, montrer leurs apports dans les pays hôtes, mais aussi parler des cultures africaines partout dans le monde. La radio « la voix de la diaspora » est ainsi devenue une véritablement plateforme d’échange citoyenne pour tout ceux qui sont loin de chez eux, que ce soit des ivoiriens vivant dans d’autres pays ou revenus s’installer au pays, ou tout simplement les diasporas installées chez nous, qui elles aussi ont besoin de s’exprimer sur leurs apports à notre pays la Côte d’Ivoire. Elles ont aussi besoin de nous faire connaître leur culture, de savoir où se trouve leurs ambassades, d’avoir des informations sur les formalités administratives, pour eux dans leurs ambassades, ou en Côte d’Ivoire sur leur droit et devoir.

Activités culturelles, débats publics et démocratiques, programmes citoyens et informatifs, opportunités d’investissements, etc... sont également au menu des programmes de cette jeune Radio, distillés aux auditeurs. La radio relaie également les grands événements autours de la diaspora tels le forum de la diaspora organisé à Abidjan et à Paris ou certains forums économiques dédiés à la diaspora organisés en France ou à Abidjan.

Jointe par téléphone, la Directrice Fatim Camara, depuis Paris nous a dit sa fierté et sa reconnaissance d’avoir reçu ce prix: « Le sentiment qui m’anime en tant que Directrice de cette Radio est un sentiment de fierté, vis à vis de mes équipes, qui ont tenues bon toutes ses années afin que cette radio vivent et fasse vivre l’actualité de la diaspora. Un seul canal pour garder le lien avec leurs familles restées au pays. Nous avons été les premiers en Côte D’ivoire à lancer une Web radio, c’était en 2012, Je vois encore la galère que ça été d’imposer l’idée même d’une Web radio dans l’esprit des uns et des autres. Mais depuis, du chemin a été parcouru, pour nous et pour tous les médias web. L’organisation même de ce salon sur la Presse Numérique en Côte d’Ivoire en est un exemple frappant ».

Elle a ensuite exprimée toute sa reconnaissance aux ivoiriens de la diaspora qui ont cru en ce projet et qui ont toujours été à leur côté: « Nous avons de plus en plus d’Ivoiriens qui sont à l’étranger, alors on se devait d’avoir un canal par lequel les informer de ce qui se passe près de chez eux, parler de leur quotidien, de ce dont ils ont besoin en tant que expatrier ivoiriens. Même quand on est en Chine, en Laponie ou aux fins fonds Brésil, de savoir qu’il y’a une radio qui est destinée aux ivoiriens de l’extérieur où on peut trouver des réponses aux questions qu’on se pose par ce canal, rester connecté, est rassurant. Et parfois c’est une question de survie. En tant que directrice de cette radio, je suis fière que cet objectif ait été atteint mais surtout reconnu et en tant que femme de média, heureuse d’avoir pu combler un vide » a t-elle rajouté.

 Pour finir Fatim Camara est revenue sur l’évolution prochaine de la radio LA VOIX DE LA DIASPORA et sur l’intérêt pour eux de rester en ligne: « Nous sommes en phase de passer en bande FM avec le lancement de la fréquence radio, le 106.9 à Abidjan, au mois d’août. La Web radio reste cependant primordiale pour nous et le premier vecteur de l’originalité de notre radio ainsi que sa ligne éditoriale parce que partout dans le monde, quiconque avec une connexion internet peut nous écouter sur les cinq continents en ligne ou en téléchargeant nos applications pour avoir des informations sur sa Diaspora. Ça devient un réseau. Un pont qui leur permet de se de rester en lien mais aussi avoir des informations qui sont nécessaires aux expatriés. C’est l’intérêt d’avoir la radio d’abord sous la forme web ».

La radio de la Diaspora, aura ainsi réussi à créer un canal dédié aux informations de la diaspora. Prochaine étape, l’obtention d’une bande FM à Paris. Il faut signaler que ces awards rentrent dans le cadre de la première édition du salon de la presse numérique ivoirienne. Un salon organisé par la Plateforme de la presse numérique en Côte d’Ivoire (PNCI) présidée par Joël NIANZOU. « Nous devons améliorer l’environnement économique de nos médias en professionnalisant le milieu pour que la presse numérique fasse vivre dignement son acteur », a déclaré le Président de la PNCI qui n’a pas caché sa satisfaction suite à la réussite de cette première édition. « J’ai un sentiment de joie et de satisfaction. C’est un évènement historique pour notre secteur, voire notre pays. On n’espérait pas avoir autant de monde, autant d’engouement, autant de personnalités. Pour nous c’est vraiment une grande victoire dans la mesure où on a du reporter à trois ou quatre reprises. Avec cette belle cérémonie des awards, on ne peut qu’être heureux »

Eugène YOBOUET


 

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

Awards Côte d'Ivoire Plateforme de la Presse Numérique de Côte d'Ivoire Web Radio

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires