Sign in
Download Opera News App

 

 

Future visite chez Gbagbo à Mama: les Dida promettent de battre la mobilisation des Wê

Laurent Gbagbo lors de la visite des Wê à Mama le 28 août 2021


Le Lôh-Djiboua s'apprête à aller rendre visite à Laurent Gbagbo à Mama. A cet effet, les cadres ont déposé une demande d'audience au cabinet de l'ex-Président ivoirien le mercredi 8 septembre. Confiants qu'ils sont quant à une suite favorable à leur requête et vu qu'ils estiment avoir un défi à relever après la visite mémorable du peuple Wê le 28 août, ils ont commencé à mettre en place une organisation. Aussi ont- désigné vendredi 10 septembre Grégoire Koudou Dago comme président du comité d'organisation. C'était au cours d'une rencontre au domicile du président désigné. 

Koudou Dago a été proposé par plusieurs participants. D'autres participants ont proposé Dago Auguste, député d'Hiré. Mais l'intervention du doyen Babli Dominique, cadre du PDCI a mis tout le monde d'accord sur le choix de Koudou Dago. Il a dit qu'il faut laisser le poste de PCO à Koudou Dago car c'est lui qui a pris l'initiative de la visite et il est un doyen par rapport au jeune député. Babli Dominique a ensuite proposé que pour le porte-parola, il faudra laisser la place à un jeune. Et de l'avis d'autre participants, ce jeune devra être un élu. Sur ce, le jeune député Dago Auguste s'est effacé au profit du doyen tout en exprimant son souhait que, "au moment de la désignation du porte-parole des populations, ce qui a été dit ce soir soit respecté". 

La plupart des cadres qui étaient présents à la réunion ont dit que les Wê ont mis la barre tellement haut que le Lôh-Djiboua a un défi à relever. Vu que Divo, Lakota et Guitry ne sont pas loin de Gagnoa, ils estiment que ce serait une honte que la mobilisation des Dida soit inférieure à celle des Wê. Ils ont même promis battre le record de mobilisation de toutes les communautés qui iront saluer le président Gbagbo à Mama.

C'est pourquoi, dès la fin de la réunion, le nouveau PCO s'est aussitôt mis au travail en demandant à certains cadres de rester avec lui pour plancher sur la constitution des commissions. 

La réunion de ce vendredi était la 3ème réunion sur les préparatifs du départ du Lôh-Djiboua à Mama. La première a eu lieu le 1er septembre au domicile du professeur Yao N'Dré. Elle avait rassemblé 17 personnes. Elle fut orageuse. La deuxième a eu lieu le 6 septembre au même lieu. Elle a réuni les têtes fortes pro-Gbagbo de la région que sont Lida Kouassi, Yao N'Dré, Koudou Dago Grégoire, et les députés Dago Auguste d'Hiré et Boliga Goba Zépherin de Zikisso et de Jean-Claude Gnagra , modérateur. A cette deuxième réunion, beaucoup d'incompréhension ont été aplanies. Ce qui a permis la convocation de la réunion du vendredi avec un plus grand nombre de participants autour de Lida Kouassi, Yao N'Dré, Koudou Dago, l'ex-depute Dakoury Djalega, les députés Boliga Zéphirin et Dago Auguste. 

Cette dernière réunion a débuté sur un rythme orageux autour de la question de la non convocation des responsables fédéraux du FPI Gor à la rencontre. Ici encore le doyen Babli Dominique a fait avancer les choses avec des arguments conciliants. 

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

dago auguste gbagbo à mama koudou dago laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires