Sign in
Download Opera News App

 

 

Elections à la MUGEFCI/GNOGBO Paul en campagne avec Soro Mamadou : des militants du MIDD s’indignent

La campagne bat son plein sur le terrain, il y a une image qui fait le tour de la toile : celle de GNOGBO Paul, numéro Un du MIDD en compagnie de Soro Mamadou, ex-PCA de la MUGEFCI battu aux élections de 2017, par Mesmin KOMOE. A l’occasion d’une conférence de presse animée mercredi 08 décembre 2021, à Cocody, le porte-parole du Collectif des indignés du MIDD, Frédéric Béda, a dénoncé cette accointance, voire cette convergence de vue des deux hommes, qu’il qualifie de forfaiture.

« Depuis hier, avec la sortie officielle de Soro Mamadou comme soutien de GNOGBO Paul à la candidature au poste de PCA de la MUGEFCI, nous soupçons sont avérés et nous faisons les constats suivants », a martelé le porte-parole des militants indignés, Frédéric Béda, avant d’énumérer les différents constats.

« Toute cette floraison de candidatures est une manœuvre du sieur Soro Mamadou étant entendu que les principaux acteurs cités plus haut faisaient partie de son staff en 2017 ; le refus de GNOGBO Paul d’accepter le verdict du comité d’arbitrage du GSE et sa candidature au poste de PCA ont été suscités par monsieur Soro Mamadou », a-t-il dénoncé cette connivence des deux hommes.

Le porte-parole des indignés du MIDD a fini par se résoudre que GNOGBO Paul a mis à la disposition de Soro Mamadou le MIDD, « l’outil de lutte de l’ensemble des militants dudit syndicat pour que ce dernier s’en serve pour se venger de son adversaire d’hier, Mesmin KOMOE, par ailleurs fondateur dudit syndicat. »

Après ce constat qu’il a qualifié de triste, il a lancé un appel à ses camarades à rester vigilants, tout en invitant l’Etat à plus de vigilance dans la gestion des fonds de la CNAM qui sont dévolus à la prise en charge qualitative des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Pour rappel, Soro Mamadou est administrateur à la CNAM.

Content created and supplied by: Manizan (via Opera News )

elections gnogbo paul midd

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires