Sign in
Download Opera News App

 

 

Région de l'Iffou : insécurité grandissante dans la sous-préfecture d'Ettekro

Les populations d'Ettrokro, grosse bourgade située dans la région de l'Iffou à une trentaine de kilomètres du chef-lieu, Daoukro, vivent une situation préoccupante. En effet, l'insécurité a atteint un niveau intenable. Elle est alimentée par les "coupeurs de route" qui y sévissent pratiquement chaque mois.

Le samedi 27 novembre 2021, de 15 heures à 17 heures, ces malfrats ont tenu en respect deux véhicules de transport en commun de type "massa" et une vingtaine de motos. Les occupants des véhicules qui sont pour la plupart des fonctionnaires et agents de l'État ont été dépouillés de leurs argents. Le proviseur du lycée moderne d'Ettokro et plusieurs instituteurs ont été les victimes de ce samedi. Ces derniers étaient quittés à la solde à Daoukro. Bien avant eux, le médecin de la ville a été victime des "coupeurs de route". Cette situation a créé le mécontentement des fonctionnaires de la ville, particulièrement les enseignants, qui ont projeté un arrêt de travail cette semaine. C'est le sous-préfet de la ville qui a su trouver les mots justes pour raisonner les enseignants. Mais la situation demeure préoccupante.

Pour C.S, enseignant dans la ville, "'nous vivons dans la peur quand nous sortons de la ville. Il faut que les autorités trouvent une solution à l'insécurité qui sévit dans la ville pour rassurer les populations et les fonctionnaires de la ville."

Une brigade de gendarmerie est en construction dans la ville. En attendant qu'elle soit achevée, ce sont des éléments de la brigade de gendarmerie de Ouéllé qui font quelques missions à Ettrokro. Mais cela n'est pas suffisant vu la récurrence des attaques des "coupeurs de routes".

Vivement que les ministres de la défense et de la sécurité prennent des mesures pour ramener la sérénité dans la sous-préfecture d'Ettokro.

Dadié Kôbê

Content created and supplied by: DadiéKobê (via Opera News )

daoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires