Sign in
Download Opera News App

 

 

Furieux, Assalé "tire" sur des politiques et donne des orientations précises aux nouvelles générations

Furieux face à la démarche des leaders politiques eu égard leur priorité dans un pays où l'on constate et crie au quotidien les tares et besoins de la société en générale, le député Assalé Tiémoko a fait une tribune sur sa page facebook. Il invite à '' recommencer à la base ''.

Tout ne va pas bien en Côte d'Ivoire où du moins, le pays stagne depuis longtemps sans que des dispositions concrètes soient prises pour sortir de là. C'est ce que laisse entrevoir le député de Tiassalé par ailleurs responsable du journal l'éléphant déchaîné qui invite à '' tout recommencer ''. Très dur dans sa tribune de ce mardi 6 juillet 2021sur sa page facebook, il a soutenu que << la réconciliation ne saurait être une variable d'ajustement pour politiciens en fin de carrière qui ne prospèrent que sur la langue de bois et la division des Ivoiriens >>

Poursuivant, le député de Tiassalé à trouvé qu'après 60 ans d'indépendance, avec une terre aussi fertile que la terre ivoirienne, être toujours à acheter du riz produit ailleurs par la force du travail des autres, est une honte et un échec de l'élite.

Assalé Tiémoko a trouvé inadmissible qu'après 60 ans d'indépendance, que le pays soit à moins de 50% de population de lettrées, à moins de 35% de transformation de nos produits agricoles phares et que le secteur de l'industrie est tenu par des non nationaux, que le pays regorge de millions d'Ivoiriens qui n'ont pas accès à l'eau potable dans les zones rurales, que les détournements de fonds publics et la corruption font perdre au pays, annuellement, plus de 1500 milliards de Fcfa, qu'on en est toujours à accuser l'ancien colon alors que tous les peuples colonisés hors du continent Africain ont réussi, par la force de leur travail, par la vision de leurs dirigeants, à obtenir le respect des autres et à s'imposer au monde >>.

Pour lui, le défi qui se présente aux ivoiriens et aux nouvelles générations aujourd'hui est de consolider les petits acquis et de recommencer à zéro, sinon, tout autre bricolage et faux combats ne feront qu'accentuer le retard du pays.

Pour donner du crédit à ses assertions, Assalé Tiémoko va rappeler des propos de l'ancien président Félix Houphouët-Boigny qui répondent à la situation actuelle du pays . <<En fait, Houphouet avait tout compris. On n'engage pas un peuple qui n'a pas accès au minimum, qui n'a pas accès à une éducation capable de comprendre les grands enjeux du développement et des relations internationales, dans des combats contre un ennemi plus fort qui possède les techniques de production et qui est capable de créer des forces ennemies à l'intérieur ... on ne ferait qu'aggraver la souffrance de son peuple >> a-t-il rappelé.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires