Sign in
Download Opera News App

 

 

Manifestations pour l'eau à Abobo : Où sont passés les 174 milliards d’investissement ? (N. Réveil)

Dans sa parution de ce vendredi 21 mai 2021, Le Nouveau Réveil interroge et fait une analyse sur la situation de pénurie d'eau que connaît la commune d'Abobo qui pourtant a suscité 174 milliards d'investissements pour son alimentation en eau.

D'après le quotidien Le Nouveau Réveil la commune d'Abobo n'aurait pas dû connaître ces nombreuses manifestations de la population pour exprimer leurs exaspérations face au manque d’eau. Car la commune a bénéficié de plusieurs programmes d’investissements. « S’il y a une commune en Côte d’Ivoire qui ne devrait en principe pas connaitre de problèmes d’eau potable en cette année 2021, c’est bien la Commune d’Abobo. Cette commune aura bénéficié de plusieurs programmes d’investissements pour les Infrastructures, mais aussi et surtout pour l’eau potable en quantité suffisante pour les populations », a fait savoir le quotidien.

Selon le journal les différentes annonces publiques d'investissements qui ont été faites, assurait selon le gouvernement, la commune d'Abobo d'un quelconque problème d'eau. « Du moins, si on s’en tient aux différentes annonces faites depuis 2017 par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, en présence du Ministre de la Défense Hamed Bakayoko, maire de la commune d’Abobo. Ces investissements annoncés publiquement devraient, selon le gouvernement, mettre définitivement fin aux problèmes d’eau de la commune d’Abobo. A moins que… » avance-t-il.

Et à Le Nouveau Réveil de rappeler les différents ouvrages entamés en son temps par L'ex-premier ministre Amadou Gon Coulybali.

« On se rappelle que le 12 décembre 2019, le Premier Ministre ivoirien d’alors, Amadou Gon Coulibaly, a procédé à la pose de la première pierre d’un château d’eau à Abobo-Avocatier qui, selon ses dires, va alimenter 500 000 personnes, soit environ 50% de la population de la commune la plus peuplée du District d’Abidjan.» signifie-t-il

A entendre l'ex-premier ministre Amadou Gon Coulibaly selon le journal, « l’accès des populations à l’eau potable constitue une préoccupation majeure du gouvernement. »avait-t-il dit.

Avant de laisser entendre. «Le château d’eau d’Abobo-Avocatier aura une capacité de production de 5000 m3 pour un coût d’exécution de 5,3 milliards de FCFA. Les travaux dureront 16 mois. Ce qui voudrait dire que lesdits travaux prendraient fin en avril 2021 et donc qu’à compter d’avril 2021, il n’y aurait plus aucun problème d’eau à Abobo », citant les propos de L'ex-premier ministre.

 Le Nouveau Réveil souligne que le véritable problème en eau de la commune d'Abobo s'est accentué après les ouvrages d'avril 2021.

« Or, c’est justement à partir d’avril 2021 que le problème d’eau à Abobo s’est accentué au point de pousser les populations à descendre dans les rues pour réclamer l’eau », indique Le Nouveau Réveil. 

Ce mardi 18 mardi 2021 en grand nombre dans les rues, les habitants de la commune d'Abobo ont pris d'assaut la rue pour manifester leur mécontentement face au manque d'eau.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

abobo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires