Sign in
Download Opera News App

 

 

Lutte contre l'orpaillage à Bettié: le cerveau arrêté, la jeunesse remporte une grande victoire.

La jeunesse de Bettié est résolue dans sa volonté de faire cesser toute activités d'extraction de minerais sur son territoire. Ce, devant l'impuissance des autorités locales. Et ce Dimanche 02 Mai, elle a engagé des actions contre les auteurs de tels actes qui vient de porter son fruit. Elle a mis la main sur un grappin d'orpailleurs y compris le cerveau. Leurs matériels saisis brulés à la place publique.

C'est un pas un important et nul doute une victoire pour la jeunesse de Bettié qui depuis belle lurette s'acharne contre toute activités d'extraction d'or dans leur cité. Ce Dimanche 02 Mai 2021, selon des sources concordantes, les jeunes zélés ont fait inopinément irruption sur un site l'orpaillage aux abord de la comoé. Cette visite surprise leur a permis de mettre la main sur un groupe de quidams en pleine l'activité. Il s'est donc suivi de courses poursuites qui finalement s'est soldée par la saisie de matériels de travail et de quelques uns de ces malfrats.

Il faut noter que le cerveau, le nommé Maïga, faisait partie de hommes arrêtés. Dans la fureur, ce dernier avec son groupe, sont passé à tabac jusqu'à en ville, à la place publique. Il leur aurait fallu l'intervention d'une unité de la gendarmerie d'Abengourou pour avoir la vie sauve.

Ce Dimanche dernier a véritablement, a été une journée speciale pour cette jeunesse, qui depuis, consciente et victime des conséquences écologiques de l'orpaillage sur leur avenir, ne cesse de marquer son desaccord et même une lutte acharnée contre ce fléau des temps mondernes.

Nous osons croire que cette action interpellera les uns et les autres, les dissuadant de persister dans cette entreprise qui ne nous apportera que desillusions.


Sa Majesté

Si vous avez aimé l'article, likez, commentez, partagez et abonnez-vous à ma page pour ne rien rater.

Content created and supplied by: samajeste (via Opera News )

Bettié

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires