Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : La Réaction d'Alassane Ouattara face aux affrontements inter-communautaires

Élu Président de la République de Côte d'Ivoire pour son premier mandat de la troisième république, Alassane Ouattara est sans doute le président le plus influent du pays depuis l'époque FHB.

Il est pour certains, comme le disait son slogan de campagne en 2010, LA SOLUTION à la résolution des problèmes et ce même les plus critiques.

Suite à une vidéo circulant sur les réseaux sociaux faisant état de jeunes Ivoiriens se faisant maltraités par des Nigeriens, une bagarre éclate à Abidjan entre Ivoiriens et Nigerien surtout dans la commune d'Abobo avant de s'étendre aux autres communes.

En effet, les ivoiriens dans l'indignation ont décidé de riposter en saccageant des biens et activités des ressortissants de la communauté Nigerienne en Côte d'Ivoire.

Les dégâts selon plusieurs sources, sont lourds et les motivations semblent difficiles à comprendre et à croire surtout selon un raisonnement humain. D'autres se demandent encore comment les Ivoiriens ont-ils pu réagir ainsi suite à une simple vidéo ?

Heureusement ou Malheureusement selon les appréciations des uns et des autres, il s'agit d'une vidéo Fake.

Les dégâts ont déjà été commis.

Toutefois l'un des plus grands étonnements reste la réaction du chef de l'état Ivoirien M. Alassane Ouattara qui est resté silencieux sur cette affaire alors que les communautés attendaient une réaction étatique.

En effet, depuis sa réélection Alassane Ouattara est perçu comme un homme très influent. De ce fait, sa prise de position aurait pu calmer les ardeurs surtout pour les populations d'Abobo qui lui sont favorables.

Toutefois, mieux vaut tard que jamais, et nous attendons encore et toujours la réaction du Président Alassane Ouattara.

D'ici là portez vous bien et que DIEU vous garde vous et vos familles.

Quant à nous #Allons_Seulement

Content created and supplied by: Vérités_absolues (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires