Sign in
Download Opera News App

 

 

Tractations pour le retour de GBAGBO: découvrez les points à discuter et les acteurs clé du dossiers

Tractations pour le retour de Laurent GBAGBO : découvrez les points à discuter et les acteurs clé du dossiers

Quelle seront les éventuels arrangements autour de ses droits d’ancien Président ?

 L'ancien Chef d’État Laurent GBAGBO pourrait très prochainement regagner la Côte d’Ivoire, après près de dix (10) ans en Europe.

Et c’est connu de tous les observateurs, des tractations sont en cours en vue d’établir les contours de ce retour qui va changer beaucoup de chose dans les affaires du pays.

En effet si le concerné bénéficiera de son statut d’ancien Président, cela ouvrira la porte à des moyens d’influer grandement sur certaines décisions.

Etant un opposant dur à cuir en ce qui concerne les droits des populations ivoiriennes, on peut imaginer déjà ses prises de position si cela s’avère nécessaire.

En vue donc de ne par perturber le processus en cours, les tenants du pouvoir veulent boucler et caler certaines choses. Voici l’enjeu des tractations en cours autour du retour de Laurent GBAGBO.

Au niveau pratique, le Greffe de la Cour Pénale internationale-CPI joue un rôle fondamental dans les démarches pour le retour en Côte d'Ivoire de GBAGBO.

Pour rappel, dans son arrêt du 31 Mars 2021, la chambre d'appel a chargé le Greffier de la Cour de prendre les dispositions nécessaires pour le transfert en toute sécurité de GBAGBO et BLÉ GOUDÉ vers un ou plusieurs États d'accueil.

Le Greffe de la CPI devrait donc établir - si ce n'est déjà fait - des contacts avec les autorités ivoiriennes afin d'envisager le retour de l'ex-Président.

En ce qui concerne le grand dossier, à savoir les discussions, techniques et politiques autour de ce retour, cela est géré au niveau du Gouvernement ivoirien, par le Premier ministre Patrick Achi, le ministre de la Justice, Jean Sansan Kambilé, celui de l'Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, et le ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Kouadio Konan Bertin.

L'ancien ministre des Eaux et forêts, Assoa Adou, et l'ex-ministre de la Réconciliation nationale, Sébastien Dano Djédjé, devraient être en première ligne de ces tractations, pour le compte GBAGBO. Une rencontre imminente est en vue.

Un point au cœur des tractations est le fait que les anciens Présidents sont membres de droit et à vie du Conseil Constitutionnel. Laurent Gbagbo sera donc membre du CC. Quelle seront les éventuels arrangements autour de ses droits d’ancien Président ?

Retenez tous simplement que le sujet est passionnant.

 

Yanzu Donald Ackiley

Content created and supplied by: yanzudonaldackiley (via Opera News )

cpi laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires