Opera News

Opera News App Download

Dépravation des mœurs : peut-on encore sauver notre jeunesse ?

SGB78
2020-09-08 17:21:39

Jamais nos sociétés modernes n’auront eu à faire face à une crise sociale aussi aiguë que celle qui touche la perversion des mœurs surtout au niveau de la jeunesse. Les signes évidents de décadence et de déliquescence d’une jeunesse désormais sans repères véritables pendent quotidiennement devant nous comme des épouvantails et cela dans une indifférence quasi générale qui s’apparente désormais à un signe de fatalité et de résignation.

« Autres temps, autres mœurs » dit-on, malheureusement, le constat est qu’aujourd’hui, la jeunesse surtout africaine évolue au rythme de la société occidentale prise comme modèle. Cette jeunesse perd les pédales en copiant servilement le mode de vie occidental et s'illustre beaucoup plus par des actes déplorables que par ceux qui valorisent l'homme. Les bonnes vertus et autres valeurs morales ont cédé la place aux vices sous toutes ses formes. Comment en sommes-nous arrivés là ?

Les causes sont multiples et diverses. Pour une certaine opinion, la déchéance morale de notre jeunesse résulte d’une profonde crise sociale marquée par la détérioration des liens conjugaux qui livrent les enfants à eux-mêmes, la perte d’autorité parentale face à des enfants qui revendiquent de plus en plus un certain droit à la liberté, la paupérisation accrue des parents résultant d’une profonde crise de l’emploi, la perte de valeurs morales comme le respect dû aux parents ou aux aînés, un système éducatif qui  peine à former une jeunesse instruite et responsable, la corruption, la promotion de la facilité et des contre-exemples (l’argent facile grâce à l’arnaque sur le net).

Bref, nous sommes à une ère où chacun pense être maître de lui-même et de sa destinée. Cette crise sociale et éducationnelle est exacerbée par internet et les réseaux sociaux qui déversent en continue, un torrent d’informations à la vitesse de l’éclair et où les jeunes viennent s’abreuver sans discernement.

Les conséquences sont là dramatiques. Le vice est pratiqué aussi bien secrètement que publiquement au vu et au su de tous. Mais on feint de ne pas voir ou encore on préfère lorgner ailleurs pour se donner bonne conscience. Il s´agit notamment de l´alcoolisme, de la prostitution ou de la débauche sexuelle (phénomène de tontine sexuelle), de la délinquance juvénile (phénomènes des enfants en conflits avec la loi), de la consommation exponentielle de la drogue (profusion des fumoirs dans les quartiers), des grossesses en milieu scolaire …

Les responsabilités de la dérive de notre jeunesse sont partagées. Des parents qui ont démissionné en confiant l’éducation de leurs enfants à la rue, à la télévision ou à internet, aux gouvernants qui peinent à bâtir un système éducatif performant qui promeut l’excellence et qui débouche sur des emplois stables, jusqu’à la jeunesse elle-même, chacun à sa part de responsabilité à assumer sans faux fuyant.

La solution réside en l’affirmation d’une réelle volonté politique d’inscrire l’éducation de la jeunesse au centre des préoccupations de l’Etat en investissant massivement dans son éducation et sa formation. Par ailleurs, faire régner la discipline dans une maison est la chose première et indispensable à laquelle doivent tendre les parents. Pour ce faire, ils doivent reprendre fermement leur rôle de premiers éducateurs de leur progéniture. C’est aussi le lieu de penser à la reprise du service militaire obligatoire pour les jeunes hommes comme c’est le cas dans certains pays de la sous-région sous l’instigation des ministères en charge des questions des jeunes.

En définitive, une solution durable au phénomène de dépravation des mœurs de la jeunesse, relève d’une prise de conscience globale de toute la société prête à opérer toutes les mutations nécessaires au niveau des structures sociales, psychologiques et morales pour l’avènement d’une jeunesse bien éduquée, intègre et qui renoue avec le goût de l’effort et du travail bien fait.   

Source: SGB78 (via Opera News )

Tags:      

HotTags:

Les opinions exprimées par l'auteur de cet article ne sont pas celles d'Opera News. Veuillez remonter toutes fake news ou articles à caractère diffamatoire à operanews-external(at)opera.com

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ

Comment entamer la conversation pour la première fois avec une fille ?

46m ago

111 🔥

Comment entamer la conversation pour la première fois avec une fille ?

People: Debordo Leekunfa s'en prend à nouveau à Sidiki Diabaté

48m ago

111 🔥

People: Debordo  Leekunfa s'en prend à nouveau à Sidiki Diabaté

Election 2020: pendant que l'opposition s'unit autour de Soro, le RHDP prépare un grand coup à Paris

1h ago

1472 🔥

Election 2020: pendant que l'opposition s'unit autour de Soro, le RHDP prépare un grand coup à Paris

Drame : Il perd sa femme et ses membres suite à un accident

3h ago

818 🔥

Drame : Il perd sa femme et ses membres suite à un accident

Société - Canada : Un ministre présente publiquement des excuses à une coiffeuse qu’il a accusé à tord

3h ago

434 🔥

Société - Canada : Un ministre présente publiquement des excuses à une coiffeuse qu’il a accusé à tord

Les 4 analyse médicales obligatoires à faire avant de se marier

14h ago

1366 🔥

Les 4 analyse médicales obligatoires à faire avant de se marier

Tiken Jah se déchaîne encore sur RFI et réaffirme son opposition à la candidature de Ouattara

16h ago

4610 🔥

Tiken Jah se déchaîne encore sur RFI et réaffirme son opposition à la candidature de Ouattara

K. Adjoumani à propos de Ouattara "S'il décide de se retirer, l'opposition va fêter toute la nuit>>

17h ago

17754 🔥

K. Adjoumani à propos de Ouattara >">

États-Unis : Amy Dorris, une ancienne mannequin, accuse Donald Trump d'agression sexuelle

17h ago

189 🔥

États-Unis : Amy Dorris, une ancienne mannequin, accuse Donald Trump d'agression sexuelle

Sénégal : un malade mental gagne 9 millions au loto, ses deux familles se bagarrent

19h ago

64 🔥

Sénégal : un malade mental gagne 9 millions au loto, ses deux familles se bagarrent