Sign in
Download Opera News App

 

 

Souvenir: Le 29 avril 1972, le roi Ntare V du Burundi est sauvagement assassiné à seulement 25 ans

C'était dans un camp militaire à Gitega. C'est l'une des dates les plus sombres dans l’Histoire récente du Burundi, car cet assassinat conduira à des massacres des milliers de personnes.

En effet, Ntare V avait été chassé du trône le 28 novembre 1966, par un coup d’Etat militaire dirigé par son Premier ministre d’alors (le capitaine Michel Micombero), après seulement 3 mois de règne, alors qu'il était allé à Kinshasa, à l'invitation du Président Mobutu, célébrer le 1er anniversaire de sa prise de pouvoir (célébrée le 24 novembre 1966). A ce moment-là, il n'a que 19 ans et décide de s'exiler à Munich (Allemagne).


Mais en mars 1972, lors d'une visite en Ouganda auprès de son ami Idi Amini Dada avec qui il était en relation d’affaires, la conversation à la table présidentielle tourne à une médiation inattendue. S’adressant à l’ex-monarque, Idi Amin lui fait savoir qu'il a négocié son retour au Burundi et qu'il n'avait pas à s'inquiéter. Le Roi Ntare V était déjà prisonnier sans le savoir dès son arrivée sur le sol ougandais. Le 30 mars 1972, à partir de Kampala, l'ex-monarque embarque pour le Burundi.




A son arrivée, il est immédiatement placé en détention pendant tout un mois. Le gouvernement, pour se mettre à l’abri des critiques de la communauté internationale, le garde en résidence surveillée pendant 1 mois dans le palais où il a grandi, pour faire croire que le jeune Ntare V était mieux traité. Il ne pouvait voir personne, sauf sa mère, la Reine Baramparaye (mais à condition d'être accompagné par le commandant de la 1ère compagnie commando (Jérôme Sinduhije) et le Gouverneur de la Province (Septime Bizimana, alias Mulele).

Et ce 29 avril 1972, à 23h, le Roi Ntare V est conduit dans une camionnette militaire dans un camp militaire à Gitega où il sera sauvagement assassiné.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

burundi ntare v

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires