Sign in
Download Opera News App

 

 

Souvenir : Le destin incroyable d'Abdoulaye Sawadogo, ex-ministre ivoirien d'origine Burkibabè

Le 23 septembre 1966 comme aujourd'hui...

Un jeune ingénieur d'origine Burkinabè, Abdoulaye Sawadogo 33 ans, est nommé ministre ivoirien délégué à l'Agriculture par le Président Félix Houphouët Boigny.

Cette nomination illustre les liens historiques existants entre la Côte d’Ivoire et le Burkina qui jadis formaient un seul territoire. Pour comprendre l'origine de cette nomination, il nous faut remonter à septembre 1932.

A cette époque, la Côte d'Ivoire qui s'étend au delà de Ouagadougou, ne compte que deux établissements secondaires qui enseignaient de la 6ème à la 3ème :l'école primaire supérieur de Bingerville et l'école primaire supérieur de Bobo Dioulasso.

Or en cette période pre-independance, le député Felix Houphouët Boigny sait que pour développer un pays, il lui faut des hommes instruits.

En 1946, Felix Houphouët Boigny, en grand visionnaire, décide d'envoyer environ 150 jeunes sélectionnés à travers les quatre coins du territoire coloniale, poursuivre leurs études en France. Cette démarche a pour but d'anticiper sur la formation des cadres afin de préparer l'indépendance.

Parmi ces jeunes, Abdoulaye Sawadogo, de l'école primaire et supérieur de Bobo Dioulasso est sélectionné. ( Cet episode de l'histoire est connu sous le nom "de compagnons de 46".)

Abdoulaye Sawadogo part donc poursuivre ses études secondaires et universitaires en France. Entre temps en 1947, les frontières sont redéfinies -Côte d’Ivoire et Haute Volta ( actuel Burkina Faso) sont désormais deux territoires distincts.

Après une décennie passée en France, Abdoulaye Sawadogo obtient son diplôme d'ingénieur à l'école nationale française d'agriculture de Montpellier.

Au terme de ses études supérieures, il décide tout comme les autres élèves envoyés par le président Houphouët en France, de rentrer en Côte d’Ivoire et de se mettre à la disposition du président ivoirien.

L'enjeu est grand car il faut contribuer au développement de la jeune nation ivoirienne.

Après avoir adhéré au PDCI RDA, Il occupe successivement le poste d'inspecteur à la Caisse Nationale du Crédit Agricole ( CNCA), conseiller technique et directeur de cabinet du ministre. de l'Agriculture. Au final, le 23 septembre 1966, il est nommé ministre de l'agriculture de Côte d’Ivoire.

La ministre Abdoulaye Sawadogo est à la base d'importantes réformes agricoles en Côte d'ivoire. Sous son impulsion, la Côte d’Ivoire connaît un remarquable développement qu'on a appelé " le miracle économique ivoirien ".

l'un des objectifs était de produire à des prix raisonnable pour la population urbaine (...) Et pour cela, il fallait produire à des niveaux de prix qui donnent satisfaction aux planteurs.(...)

Le prix du riz acheté au planteur était fixé à un niveau sans rapport avec le prix du riz vendu au consommateurs au point où la Côte d'Ivoire était devenu exportateur de riz à l'époque de la Soderiz.》avait expliqué Abdoulaye Sawadogo lors d'un documentaire en hommage au président Houphouët Boigny.

Il faut dire qu'à l'époque, la Côte d’Ivoire avait beaucoup misé sur la production de riz. La politique du pays était de produire tout le riz nécessaire à sa consommation et d'en exporter le reste aux pays voisins.

Le kilo de riz étant pratiquement au niveau du prix du café, les agriculteurs étaient très intéressés par la production de riz. De son côté, le chef de l'État faisait en sorte que le riz ne soit pas vendu cher aux consommateurs.

Le 20 juillet 1977, le ministre Abdoulaye Sawadogo est mis à l'écart du gouvernement à l'occasion d'un remaniement ministériel opéré par le président Houphouët.

Il lui était officieusement reproché d'être empêtré dans des affaires de corruption. À cet effet, le president Houphouët avait déclaré 《 Il s'agit surtout de nous pencher d'une façon sérieuse sur ce que l'on a appelé " le mal du siècle " ; la corruption sous toutes ses formes. 》

Quoiqu'il en soit, le ministre Abdoulaye Sawadogo aura considérablement marqué sa génération. Il fait parti des ministres qui ont porté l'essor prodigieuse de l'économie ivoirienne dans les années 70.

Il faut ajouter que le ministre Abdoulaye Sawadogo a été directeur de l'Institut de Géographie Tropicale de l'université d'Abidjan où il est professeur émérite.

Aujourd'hui, Abdoulaye Sawadogo âgé de 88 ans profite paisiblement de ses vieux jours.

Avez vous des anecdotes à raconter sur ce ministre ? N'hésitez pas à les partager en commentaires.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

abdoulaye sawadogo d'abdoulaye sawadogo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires