Sign in
Download Opera News App

 

 

Avec 75% de représentation : Ce que le président Gbagbo attend des jeunes

Damana Adia Pickas le Secrétaire général du PPA-CI, figure emblématique de la jeunesse propulsée par Laurent Gbagbo.

Damana Adia Pickas Secrétaire général du PPA-CI, Justin Koné Katinan 2ème Vice-président du Conseil Stratégique et politique (CSP) du PPA-CI et Porte-parole du Parti, Stéphane Kipré 1er Vice-président Exécutif en charge de l’implantation du Parti sur le territoire national, Michel Koudou Gbagbo vice-président chargé de la Politique de la Sécurité et du Maintien de l'Ordre Public, Me Habiba Touré Porte-parole adjointe du PPA-CI et porte-parole de Laurent Gbagbo, Koua Justin Sga chargé des nouveaux majeurs, Ousmane Sy Savané Sga en charge de la Communication et de l’Organisation des Manifestations, et bien d’autres encore, sont les figures emblématiques de la politique de rajeunissement voulue par Laurent Gbagbo. Nous sommes en plein dans le renouvellement générationnel, expression en vogue en ce moment en Côte d’Ivoire. Et pour cause, sur à peu près de 500 personnes du Conseil stratégique et politique et les autres structures, les jeunes sont mis en avant. Ce qui vaut cette précision du président Gbagbo : « Vous savez qu’avec les nouveaux statuts, ce n’est pas moi qui préside les réunions du Secrétariat Général. Enfin, je le peux quand j'en ai le temps et l'opportunité, mais pour cette réunion ci qui est la première où les gens viennent d'être nommés, j'ai souhaité la présider, pour qu'on se voie ensemble et qu'on se mette immédiatement au travail. » A d’entrée de jeu situé le cadre de cette rencontre le président Gbagbo, pour qui « Le principal message (…) c'est de se mettre immédiatement au travail. » C’est pourquoi conscient des tâches qui les attendent sur le terrain il leur a donné ces conseils avisés. « Mais vous les jeunes à qui on fait la place, il ne faut pas penser qu'occuper un poste, c'est la fin de tout. Ah non ! Occuper un poste, c'est le commencement. C’est-à-dire, c'est à partir de ce moment qu'il va falloir commencer votre carrière. Une carrière politique ne s'emprunte pas. On ne compte pas sur quelqu'un pour forger sa carrière politique, c'est soi-même qui forge sa carrière politique. Si tu vas à des élections a Ouragahio chez moi et que tu es battu une fois, une deuxième fois, pour la 3ème élection, le parti va présenter un autre candidat, ce ne sera plus toi parce que les partis veulent gagner. Il n'y a pas un parti qui veut perdre. Le parti cherche des gagnants donc dès l'instant qu'on vous a mis le pied à l'étrier, ou on vous a mis à un poste, c'est à vous de construire votre carrière. Si vous gagnez, vous êtes l'enfant chéri du parti, si vous ne gagnez pas, vous n'est pas l'enfant chéri du parti. C'est ça. Donc les jeunes gens, on ne vous a pas mis là pour occuper des postes, on vous a mis là pour travailler. En travaillant, vous construisez votre carrière et celui du parti qui vous a mis là. » Voilà ce que le président Laurent Gbagbo, président du Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) attend de ses jeunes loups lancés dans la bataille dans la perspective des élections présidentielles d’octobre 2025.

Haity

Content created and supplied by: Haity (via Opera News )

justin koné katinan laurent gbagbo michel koudou gbagbo président gbagbo sga

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires