Sign in
Download Opera News App

 

 

Congrès du Ppa-ci - reforme du Cfa : le parti communiste français dénonce une véritable tartufferie

Le Francs Cfa devenu Eco du nom du projet de la monnaie de la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest du fait de la seule volonté d’Emmanuel Macron et Alassane Ouattara continue de faire parler de lui. Le député français Jean-Paul Lecoq (parti communiste français) l’a encore fustigé, à l’ouverture du congrès constitutif du Ppa-ci, le samedi 16 octobre 2021.Le député Jean-Paul Lecoq dénonce la reforme du Cfa (Photo: Sercom du Congrès)

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara avaient fait une déclaration conjointe, le samedi 21 décembre 2019 à Abidjan, pour mettre la fin à l’existence du Franc Cfa et son remplacement par l’Eco. Cette annonce a été suivie d’une loi modifiant l’accord monétaire entre la France et ses 14 anciennes colonies utilisant le franc des Colonies française d’Afrique (Cfa) devenu franc de la Communauté financière africaine (Cfa) à l’indépendance.

La révision de l’accord monétaire qui a mis formellement fin à l’existence du Cfa et son remplacement par la monnaie communautaire de la Cedeao est critiquée sous toutes ses coutures. Pour les uns, le Président français, Emmanuel Macron s’appuyant sur son homologue ivoirien, Alassane Ouattara tente ainsi de saper ce projet communautaire. Lors du récent sommet Afrique-France de Montpellier, le Chef d’Etat français avait même envisagé l’exclusion du géant Nigéria de ce projet d’Eco qui est pourtant d’inspiration de toute la Cedeao. Pour les autres, le changement acté au Parlement français est de façade. Il s’agit de simples mesures cosmétiques qui laissent en l’état, les accords de coopération économique déséquilibrés fustigés aussi bien en Afrique qu’en France-même.

Le député de la Seine-Maritime, Jean-Paul Lecoq, lors de son allocution au Palais des congrès est allé plus loin : « l’aube des indépendances, les seuls parlementaires qui s’étaient opposés aux accords de dépendance économiques, monétaires et militaires, sont des parlementaires communistes. » Il faut rappeler que le Franc des Colonies françaises d’Afrique (Cfa) a été créé par Charles De Gaule en 1946. Cette monnaie a gardé le même acronyme tout en changeant de dénomination pour devenir, Communauté Financière d’Afrique, avec les mêmes objectifs de faciliter et favoriser les activités des groupes industriels français installés dans la zone Cfa.

Le Ps français se désolidarise

Jean-Paul Lecoq, à l’instar de la quasi-totalité des économistes et autres intellectuels africains dénonce une réforme qui n’en est pas une en réalité. « Lors des débats récents sur la pseudo-réforme du franc CFA, j’ai prolongé avec mes collègues députés et sénateurs communistes, cette démarche de solidarité et de vérité en votant contre ce texte qui constitue une véritable tartufferie » assène-t-il.

Comme on le voit, l’Eco-Cfa du couple Macron-Ouattara a des adversaires résolus. Annoncé pour avoir cours dès juillet 2020 dans la zone Cfa, cette monnaie caméléon est devenue comme un éléphant de mer dont personne, à ce jour, ne peut prévoir son apparition.

 

Théodore Sinzé

 

 

 

 

 

 

 

 

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

alassane ouattara cedeao emmanuel macron

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires