Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Syndicat Coalisanté avertit: " La trêve sociale ne concerne pas les revendications sectorielles"

En Côte d'Ivoire le Gouvernement et les syndicats des travailleurs ont signé le lundi 08 août dernier une nouvelle trêve sociale de cinq ans sur la période 2022-2027. Le Syndicat Coalisanté ( La Coalition des Syndicats de la Santé ) s'est prononcé sur le sujet le mardi 09 août 2022 à l'occasion d'une Assemblée générale tenue au sein du CHU de Cocody- Abidjan, qui s'est soldée par la suspension de leur mot d'ordre de grève.

Selon Koulahi Valentin porte-parole dudit Syndicat et son Adjoint Narcice Koffi la Coalisanté n'est pas opposé à cette nouvelle trêve sociale. Cependant, cette nouvelle trêve ne signifierait pas pour eux la fin des revendications dans leur secteur d'activité.

Le Syndicat Coalisanté a eu le soutien de plusieurs Syndicats lors de son A.G du mardi 09 août 2022. Image A. Zatté.

Selon les responsables de ce syndicat la trêve sociale signée avec l'ensemble des Syndicats des fonctionnaires ne concerne pas les revendications au niveau de leur secteur d'activité. Ce qui leur donne la possibilité de continuer à revendiquer car aucune trêve sociale n'a été signée avec leur tutelle le Ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, ont-il expliqué à leurs membres.

Koulahi Mangni Valentin porte-parole de la Coalisanté en tenue verte.

Pour eux, bien que leur Syndicat ait paraphé la nouvelle trêve sociale de cinq ans cela ne les empêche de continuer à revendiquer, car ils ont encore plusieurs points de revendications au niveau sectoriel qui jusque-là n'ont pas trouvé de solution. Il s'agit entre autres du paiement des primes trimestrielles , de la signature du décret portant la réforme de l'INFAS, le paiement de la prime Covid-19 à certains Agents de Santé.

" La trêve sociale signée concerne la satisfaction des revendications transversales. Mais nous sommes du secteur Santé normalement il doit aussi avoir une trêve sectorielle qui n'est pas encore signée avec notre Ministre de tutelle parce que nous ne sommes pas encore satisfaits au niveau sectoriel " a expliqué Koulahi Mangni Valentin le porte-parole de la Coalisanté à cette occasion.

Cette Assemblée générale fut aussi l'occasion pour le Syndicat de suspendre leur mot d'ordre de grève débuté le 26 juillet et qui a duré deux semaines. Koulahi Valentin le porte-parole du syndicat et sont Adjoint Narcice Koffi ont expliqué aux membres pourquoi il fallait suspendre la grève . Selon eux ces nouveaux acquis même s'ils ne prennent pas en compte leur revendications sectorielles devraient tout de même être salués et leur permettre de marquer un arrêt dans leur lutte d'où la suspension de leur grève, ont-il indiqué.

Le Syndicat a donc remercié le Président de la Republique Alassane Ouattara, le Premier Ministre Patrick Achi et tout son Gouvernment pour les mesures prises en faveur de l'amélioration salariale des fonctionnaires qui pourront bénéficier dès fin août d'une hausse de primes de logements, de transport et d'allocation familiale. En définitive, les membres du syndicat ont été invités par leurs responsables à rester tout de même mobilisés pour les prochaines batailles.

Albert Zatté

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

chu covid-19 côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires