Sign in
Download Opera News App

 

 

Etats généraux : Mariatou Koné encense Kandia Camara malgré son bilan décrié

Les états généraux de l'éducation nationale, ont été lancés hier, en présence de plusieurs personnalités dont le premier ministre, Patrick Achi. Ce diagnostic du système éducatif durera six mois. Une première pour la Côte d'Ivoire. Lors du lancement de cet important événement, c'est le discours de Mariatou Koné, ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, qui a suscité de vives réactions. Elle a encensé sa prédécesseur en la félicitant pour son travail accompli durant la dernière décennie.

<< J'exprime ma reconnaissance à l'endroit de tous mes prédécesseurs. (...) Une mention spéciale, de vives félicitations à Madame la ministre Kandia Camara, qui pendant une décennie à œuvrer pour une école résiliente et compétitive. >>

Le rapport du Programme d'analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN, a mis en évidence certaines faiblesses du système éducatif ivoirien. Ces états généraux sont les bienvenus, car l'éducation qui occupe une place centrale dans les objectifs du gouvernement, a en outre le plus grand budget de fonctionnement. Lorsque l'on connaît, l'état actuel du système éducatif ivoirien, il est très difficile de se réjouir de tout ce qui a été fait lors de cette dernière décennie.

Ces propos dithyrambiques à l'endroit de Kandia Camara sont-ils un moyen pour la nouvelle ministre de camoufler les éloges qu'elle reçoit, face aux décisions importantes qu'elle a pris dès son arrivée ?

H.L.V

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires