Sign in
Download Opera News App

 

 

Affi N'Guessan fixe trois réunions de suite pour contrecarrer Gbagbo

La bataille pour le contrôle du Front populaire ivoirien (FPI) , a repris de plus belle entre la branche dirigée par l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, et celle de Pascal Affi N'guessan, ancien Premier ministre et président statutaire du parti. Dans un communiqué, Issiaka Sangaré, le secrétaire général du FPI-Affi, convoque pour le samedi 14 août prochain, un Comité central extraordinaire en vue de la prise de décisions importantes. Mais avant, une réunion du secrétariat exécutif, est prévue le mercredi 11 août et une autre, le lendemain jeudi 12 août 2021, soit trois réunions de suite en moins d'une semaine.

Ce conclave qui mobilisera les membres au grand complet de toutes les instances du Front populaire ivoirien, fait suite à l'initiative annoncée, lundi 2 août 2021, par la branche dissidente du parti, d'organiser le 9 août un Comité central extraordinaire présidé par l'ancien chef de l'Etat Laurent Gbagbo. Une annonce qui suscite la colère de Pascal Affi N'Guessan qui dénonce un "mépris inacceptable des textes du parti" par Laurent Gbagbo.

Pour Affi N'guessan, bien que membre-fondateur du parti, "Laurent Gbagbo n'est pas le président en exercice du FPI et n'est pas fondé à convoquer les instances du parti". Le FPI est confronté à une crise de leadership, qui dure depuis 6 ans. Les nombreuses tentatives visant à concilier les deux bords, n'ont pas encore donné de résultats probants. L'espoir d'une réunification du FPI, placé dans le retour au pays de Laurent Gbagbo, membre fondateur du parti, semble également s'acheminer vers les mêmes résultats.

Content created and supplied by: Succèsplus (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires