Sign in
Download Opera News App

 

 

Congrès du parti de Gbagbo : Ouattara tente-t-il de se rattraper vis-à-vis de son ex-allié ?

Le pari de la mobilisation a sans doute été réussi pour le comité d’organisation du nouveau parti de l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo. Mais, dans la masse humaine qui a effectué le déplacement du palais des congrès de l’Hôtel Ivoire, la présence d’Adama Bictogo, cadre du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et proche de l’actuel président de la république, Alassane Ouattara se distingue de façon particulière.

 

Contrairement à ce qui aurait pu présager au vu des tensions qui ont agité les deux camps peu après le retour d’exil de l’ex chef d’état, Alassane Ouattara a choisi de faire le geste qu’il faut. Celui de l’apaisement, déjouant ainsi tous les pronostics les plus pessimistes sur une éventuelle participation de son parti à cet événement majeur qui marque un tournant dans l’actualité politique nationale.

 

Si la présence du camp Ouattara était incertaine, cela s’explique en partie par l’absence criarde et d’une délégation du RHDP, et du Gouvernement à l’accueil de Laurent Gbagbo, le 17 Juin dernier à l’aéroport d’Abidjan. Cette fois, Ouattara a visiblement décidé de changer de paradigme en affichant ouvertement sa fraternité d’avec son ex allié du Front Républicain.

 

Pour les populations Ivoiriennes, ce geste du chef de l’état offre des gages d’assurances pragmatiques pour la réconciliation nationale. A l’extérieur, cela renvoie au reste du monde l’image de l’éloignement du spectre d’une déflagration sociopolitique en Côte d’ivoire.

Raoul Mobio

 

 

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Alassane Ouattara Laurent Gbagbo RHDP

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires