Sign in
Download Opera News App

 

 

Simone Gbagbo parle : "j'ai été amnistiée, il faut que Dogbo Blé et ses camarades le soient aussi"

La paix est tout ce que l'on souhaite avoir dans ce monde. Toute nation veut vivre dans la tranquillité et la joie, et cela est favorisé par la gestion du pouvoir d'État qui pense à satisfaire tous les citoyens. En Côte d'Ivoire, la paix est devenu une perle rare que tout le monde recherche. Elle est tellement indispensable pour le pays que les politiciens sont tous entrain de se surpasser pour se mettre ensemble afin d'atteindre ce but.

Ce dimanche 08 août 2021 est un grand jour pour Simone Ehivet, épouse de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Elle a célébré la "Simone Day" à Bonoua. Cette cérémonie annuelle a pour but de fêter la sortie de prison de cette grande combattante politique qui se lutte toujours pour la liberté et la démocratie de sa nation.

Lors de sa prise de parole, Simone a lancé un message direct au président Alassane Ouattara. Dans la vidéo diffusée sur sa page facebook, elle a dit ceci: " j'appele le président Alassane Ouattara et le gouvernement à posé des actes pour apaiser les coeurs pour une réconciliation véritable en libérant les prisonniers politiques.

Ils sont nombreux en prison depuis 2011, il faut qu'ils soient libérés. Le général Dogbo Blé et ses camarades doivent être libre. De la même manière que j'ai été libérée par une loi d'amnistie, il faut qu'ils le soient également".

Un discours clair et précis... Simone Gbagbo n'a pas tourné autour du pot. Elle a dit ce qu'elle pense car c'est cela la politique: défendre courageusement ses idéaux sans crainte. L'ex-première dame pense qu'il faut mettre en liberté tous ceux qui ont été incarcérés à cause de la politique. Depuis 2011, certains gens ont été mis aux arrêts. Elle pense que la réconciliation n'a de sens que si tout le passé est mis au rebus par des actes qui le démontrent.

Simone Demande au chef de l'État d'amnistier les prisonniers dont le cas est quelque peu complexe. La première dame et le président forment une seule personne. Si le président donne des ordres, c'est comme si elle en donnait, raison pour laquelle elle exige la libération par amnistie du général d'armée Dogbo Blé et ses camarades parce qu'elle, épouse du président Gbagbo, a été amnistiée.Le président Alassane Ouattara a dit au président Gbagbo lors de leur rencontre le 27 juillet 2021 qu'il étudie les cas des prisonniers politiques selon la gravité. Le cas du général Dogbo Blé et autres prisonniers importants sera analysé. Toutefois, il faut rappeler que la décision finale revient au président de la République.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire dogbo blé laurent gbagbo simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires