Sign in
Download Opera News App

 

 

Des émissaires de Blé Goudé chez Affi : Quand le patron du COJEP se démarque de Gbagbo

Moins d’une semaine après la reprise officielle du dialogue politique, une délégation du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) conduite par son secrétaire général, Patrice Saraka, rencontrait ce Lundi 20 Décembre, le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi Nguessan au siège de son parti à Abidjan.

Avec l’ancien premier ministre, il s’est agi pour les émissaires de Charles Blé Goudé de discuter des questions d’intérêt national, et en particulier du dialogue politique duquel le parti de l’ex ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo est exclu. Fer de lance de la résistance patriotique qui de 2002 à 2011, a maintenu la ferveur populaire autour du régime de l’ex chef d’état, le leader du COJEP, toujours en attente de l’obtention de son passeport, semble avoir choisi de se tenir à distance des guerres internes menées par son mentor.

Laurent Gbagbo a rompu les liens avec son premier chef de gouvernement. Mais, lui, Blé Goudé ne s’inscrit visiblement pas dans cette logique. D’ailleurs, en envoyant une délégation de haut niveau chez le rival de Laurent Gbagbo au sein de l’opposition, l’ex chef des jeunes patriotes se démarque foncièrement de son mentor et du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) qui tiennent Pascal Affi Nguessan et le FPI en adversité.

Comment le PPA-CI et son chef vont-t-ils appréhender cette démarche de Blé Goudé et ses partisans auprès du FPI qui n’exclut pas de s’allier au Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ? La question reste entière.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

charles blé cojep laurent gbagbo pascal affi nguessan patrice saraka

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires