Sign in
Download Opera News App

 

 

Culture : c'est bientôt le rattrapage pour les populations du centre

Les populations du centre, en l'occurrence les Baoulés ont un moment de retrouvailles annuelles. En effet, les festivités Pasquales coïncident avec un genre d'exode du peuple baoulé des zones forestières et urbaines vers leurs différents villages. Ce mouvement d'ensemble a plusieurs fois été expliqué sur les médias. Par le passé, et même actuellement, cette période est choisie par le peuple baoulé pour parler du développement de leurs villages, pour régler les conflits familiaux ou pour s'égayer tout simplement. Mais l'année dernière, ces festivités éclatées n'ont pu se tenir dans le centre dans les villages baoulés, Covid-19 oblige. En effet l'année dernière, avec les mesures barrières drastiques, tous les plans ont été bouleversés. Et comme cette année, même si la Covid-19 n'a pas disparu, elle n'empêche pas les populations de vaquer à leurs occupations, nous nous disons que ce brave peuple du centre pourra se rattraper. Le développement qui a marqué une pause pourra reprendre dans cette partie du pays. Les conflits pourront être réglés, les retrouvailles se feront pour le plus grand bonheur du peuple baoulé.

Les annonceurs ont compris la reprise des activités et innondent en ce moment même les écrans de télévision et les réseaux sociaux de publicités diverses car ils savent que le rattrapage sera à la hauteur de l'attente de cette partie de la population qui a été pendant une année entière privée de ses habitudes.

Vive le grand centre, vive paquinou !🇨🇮.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires