Sign in
Download Opera News App

 

 

Législatives 2021. Ahoua Don Mello déplore la division de l'opposition et parle à Gbogbo et à Bédié

Photo d'archives de Konan Bédié et de Gbagbo Laurent


A un mois de la tenue des élections législatives fixées au 6 mars 2021, Ahoua Don Mello, ancien Ministre de l’Équipement, ancien Directeur Général DG de BENET, sous le régime Laurent Gbagbo, et figure emblématique du Front Populaire Ivoirien (FPI), et de l'opposition ivoirienne ne décolère contre les anciens présidents Henri Konan Bédié et Gbagbo Laurent.

Pour avoir salué, encouragé et soutenu l'idée d'union des partis de l'opposition au cours de prochaines législatives, il est un des grands déçu, face à la division et au manque de consensus entre les deux anciens dans plusieurs circonscriptions électorales du pays.

Et l'ancien ministre, dans une interview qu'il a accordée au Journal "Aujourd'hui", l'a déploré en mettant l'accent sur la nécessité de gagner dans l'union, plutôt que de les perdre dans la division.

S'adressant implicitement à Gbagbo et à Bédié, voici ce qu'il leur a dit :

<< Sachons raison gardée. L'unité est un combat permanent, même à l’intérieur d’un Parti politique.

Dans certaines circonscriptions, les négociations ont permis de trouver un consensus entre les grandes formations politiques; par contre, les négociations ont échoué dans plusieurs circonscriptions.

C'est le lieu de rappeler que la minorité ne règne que là où la majorité est divisée.

Il est plus commode de gagner dans l'union que de perdre dans la division, pour des intérêts exclusivement partisans ou claniques.>>



Photo d'Ahoua Don Mello


Il a déploré le manque de consensus dans certaines circonstances. Ce qui l'a amené à rappeler l'important enjeu de ces élections.

<< L'enjeu fondamental de ces élections est la reconquête des libertés pour tous, par la conquête de la majorité parlementaire en vue de donner un coup d'accélérateur au processus de démocratisation de la Côte d'Ivoire.

Cet enjeu est au- au-dessus de toute ambition individuelle partisane ou clanique. Il est bon de rappeler que le multipartisme n’est pas la démocratie, mais un pas important vers elle.>>

Il ajouter que la colère du fidèle collaborateur de Gbagbo est basée sur cet enseignement qui n'a pas inspiré l'opposition :

<< Gagner dans l'union, les prochaines élections législatives, plutôt que de les perdre dans la division "pour des intérêts exclusivement partisans ou claniques.>>

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

ahoua don mello gbagbo laurent législatives 2021..

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires