Sign in
Download Opera News App

 

 

L'hommage de Nonra Trapet à Simone Gbagbo qui suscite l'éblouissement

Le parcours politique admirable de Simone Gbagbo ne laisse personne indifférent, notamment l'honorable Nonra Trapet Dunord, dans sa fameuse chronique "les chroniques de Nonra", rend hommage à l'ex première dame de la côte d'Ivoire. Il met en lumière son parcours politique depuis l'Université jusque là. Une dame battante rembourrée de dynamisme que la côte d'Ivoire n'oublira jamais. Selon Nonra Trapet :

"Pour l'amour de la Côte d'Ivoire, tu n'avais déjà plus d'amies à l'université parce que tu luttais contre le parti unique de Houphouët. Pour l'amour de la démocratie, tu as connu la clandestinité. Tu étais là en 1992, tu étais là en 2002 et tu étais là en 2011. La terminologie associée à ton nom n'est pas une flatterie de militants zélés. Non. Tu le mérites parce que tu es capable de beaucoup de choses louables pour notre pays.

Chère maman tu as été capable de pardonner à Alassane Ouattara et aux frci. Ceux là même qui ont failli t'oter la vie. Tu as été capable de nous demander de pardonner à ces barbares qui ont tiré tes cheveux et qui ont tenté à plusieurs reprises de te violer. Quelle force et quelle grandeur ! Sans doute tu es vraiment notre Ehivet Capable. Femme d'honneur et de conviction. Femme politique et non des moindres. Merci d'avoir créé le fpi, la seule femme parmi les hommes. Merci pour toutes ces années de lutte pour poser les bases d'une prise de conscience. Grâce à ton combat, nous avons appris à connaître notre bourreau. Le malheur de l'Afrique. Mais aujourd'hui, seras-tu à nouveau capable ? Capable de mettre ton combat et la Côte d'Ivoire au-dessus de tes propres soucis comme tu la toujours fait ?

Maman Ehivet, notre leader à tous, toi y compris, a demandé le divorce. En femme d'honneur, tu n'as toujours rien dit, du moins pas publiquement. Nous avons tous la boule au ventre. De ta réaction et de ta parole viendront notre espoir ou autre chose. Parce que Ehivet, c'est Bonoua, c'est Akan, c'est béthé, c'est malinké, c'est toutes les femmes de Côte d'Ivoire et enfin c'est le fpi. Nous n'avons pas le droit de te demander l'impossible mais avec Ehivet, rien n'est impossible pour sauver la Côte d'Ivoire.

Maman le fpi te regarde, les Abourés te regardent et les ivoiriens te regardent. Devant cette nième et ultime épreuve qui t'arrive, nous tes enfants, comptons sur toi pour que tu nous pardonnes comme tu sais si bien le faire. Tous les panafricains ont encore besoin de toi à commencer par les ivoiriens et le fpi. Parce que le serpent n'est pas encore mort.

Tu es capable de te mettre au-dessus de la mêlée. Tu es capable de nous surprendre agréablement pour sauver la Côte d'Ivoire et l'unité des ivoiriens, à commencer par l'unité au fpi. Parce que tu es Ehivet Capable".

Source: Consortium_Csa

Abonnez-vous en cliquant "SUIVRE" pour ne rien rater de l'actualité.

Éléphant-Noir

Content created and supplied by: Éléphant-Noir (via Opera News )

alassane ouattara simone gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires