Sign in
Download Opera News App

 

 

PDCI/RLE 2022: Guikahué fait le point à mi-parcours, des Coordonnateurs régionaux parlent

La révision de la liste électorale (RLE) 2022 a débuté depuis le 19 novembre dernier, se poursuit et va s’achever le 10 décembre prochain. Pour Prof. Maurice Kakou Guikahué, chef du Secrétariat exécutif du PDCI, qui a sensibilisé 2 régions (Gôh et Marahoué), les 12 et 13 novembre avant de lancer officiellement l’opération à partir de Yopougon, après une visite de centres d’enrôlement, il fallait s’arrêter pour faire un bilan à mi-parcours, le jeudi 1er décembre. Soit 11 jours après le lancement de la RLE 2022. Il a donc fait le rappel des 33 coordonnateurs régionaux pour toucher du doigt les réalités sur le terrain que vivent ces responsables missionnés par le parti.

Pour le N°2 du PDCI-RDA, s’adressant aux coordonnateurs régionaux, il dira que «devant la complexité du dossier, nous avons convenu de vous donner le temps de mettre en place une organisation solide pour cette opération qui durera dans le temps. Entre-temps, nous avons lancé officiellement l’opération de la révision de la liste électorale 2022, le 19 novembre 2022, à Yopougon-Niangon. Je voudrais au nom de SEM Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, vous féliciter, pour votre adhésion totale à l’opération et pour tous les efforts fournis pour la mise en route des équipes régionales.»

Puis de se réjouir : «Les échos qui nous parviennent du terrain sont très, très favorables.»

Situant le cadre de la rencontre, le SEC Guikahué dira que «notre rencontre de ce jour a pour objet de dresser le bilan d’étape de notre implication dans la révision de la Liste Électorale 2022. Aussi, la parole sera-t-elle donnée à chaque coordonnateur régional pour nous faire, en 3 à 5 minutes, l’économie des activités menées et surtout des difficultés du terrain.»

Et la parole fut donnée aux responsables de terrains régionaux qui ont exposé, chacun en ce qui concerne sa zone de compétence.

A la fin de la rencontre, nous avons tendu notre micro à quelques participants qui se sont confiés à nous.


Ali Bakayoko, Coordonnateur PDCI-RDA, chargé du Nord : «Les choses vont bon train…»

« Concernant l’opération de révision de la liste électorale qui est en cours, nous pouvons dire que ça a commencé avec beaucoup de retard, mais au jour d’aujourd’hui, on peut dire que les choses commencent à aller pour de bon. Au niveau du Nord, les choses vont bon train et en ce qui concerne l’enrôlement des nouveaux majeurs, les choses aussi vont bon train malgré qu’il y ait eu un moment de timidité observé au niveau de la CEI. Globalement, nous venons de faire le point à mi-parcours avec la direction de notre parti à travers son secrétaire exécutif en Chef, Professeur Maurice Kakou Guikahué. Nous avons eu une bonne séance de travail pour pouvoir poursuivre la suite du processus. Comme nous le disons, il faut s’arrêter à un moment donné pour regarder dans le rétroviseur pour voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché pour pouvoir aller de l’avant. C’est ce qu’on vient de faire.»

Prof. SESS Daniel, Coordonnateur PDCI-RDA des Grands Ponts : «J’appelle les cadres du PDCI, au niveau de la région, à être solidaires»

« Le secrétaire exécutif en chef vient de nous réunir, nous les coordonnateurs régionaux par rapport au processus d’enrôlement. Nous sommes à un bilan d’étape puisque le processus n’est pas encore terminé. Et chaque coordonnateur régional devait faire le point de sa région, faire le bilan et dresser les difficultés qu’il éprouve au niveau de sa région. Et c’est ce que nous avons fait. Donc, nous concernant, c’est vrai que le processus suit son cours, nous n’avons pas de difficultés ni avec les Sous-préfets ni avec les Maires. Toujours est-il que nous poursuivons le processus. C’est pourquoi, personnellement, j’appelle les cadres du PDCI, puisque nous sommes en association au niveau de la région, à être solidaires, à être ensemble de sorte que nous puissions poursuivre cette activité et qu’au final, les résultats soient probants pour le PDCI. Globalement, la réunion a été une très bonne rencontre. Chacun a pu s’exprimer.»


Gilbert BLEU-LAINE, Coordonnateur PDCI-RDA de la région des montagnes : «Je crois qu’il y a bon espoir que cela bouge»

« A mi-parcours de l’opération, nous pouvons dire que les rapports avec les autorités, comme l’administration préfectorale et l’administration judiciaire, sont bonnes en attendant que nos documents arrivent et qu’on voit comment ils sont traités. Sur ce plan, nous disons que tout va pour le mieux en ce moment. Pour ce qui est du travail de nos collaborateurs, qui a démarré certainement lentement, mais nous sommes pleine action. Nous sommes en train de travailler. Nous avons mis des équipes de jeunes qui vont dans les villages pour faire ressortir ceux qui ont besoin d’être inscris sur la liste électorale. Je crois qu’il y a bon espoir que cela bouge et nous sommes en train de travailler. Le processus s’arrête le 10 Décembre. Aujourd’hui, c’est un bilan à mi-parcours et nous espérons que d’ici la fin, nous aurons la capacité de faire admettre beaucoup d’inscriptions sur la liste électorale.»


Emilienne BOBI ASSA, Coordonnatrice PDCI-RDA de la région du N’ZI : «Nos délégués sont vraiment mobilisés…»



« Le point de notre rencontre avec le secrétaire exécutif en Chef, c’est que nous sommes dans le cadre de cette opération d’enrôlement en vue de la révision de la liste électorale. Nous nous sommes retrouvés aujourd’hui pour un bilan d’étape pour identifier les difficultés sur le terrain, trouver les solutions ou les voies de contournement parce qu’il en existe, et faire en sorte que notre opération se déroule bien sur le terrain. Ce que je peux dire, c’est que nos délégués sont vraiment mobilisés. Ils sont mobilisés et sont sur le terrain avec leurs collaborateurs que sont les secrétaires généraux de section, les présidents de comité. En tout cas, dans la région du N’ZI, tout le personnel politique est à pied d’œuvre. »

Gilles Richard OMAEL

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

bedie maurice kakou guikahué rle 2022

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires