Sign in
Download Opera News App

 

 

Twitter sait maintenant que Muhammadu Buhari n'est pas Donald Trump

Les autorités nigérianes ont suspendu le réseau social Twitter. Une conséquence de la suppression d'un tweet présidentiel. Si avec Donald Trump, la sanction avec suspension de son compte était passé comme une lettre à la poste, au Nigéria, la réplique à été plutôt cinglante.

Le Nigéria suspend Twitter après la suppression d'un tweet du président  Muhammadu Buhari - Digital Business Africa

Le 1er juin, Muhammadu Buhari menaçait les indépendantistes biafrais accusés de commettre plusieurs exactions qui ont occasionné plus d'une centaine de morts. Remonté dans un tweet, le président du Nigeria à laisser entendre que : « Beaucoup de ceux qui se comportent mal aujourd’hui sont trop jeunes pour être conscients de la destruction et des pertes de vies qui ont eu lieu pendant la guerre civile du Nigeria. Ceux d’entre nous qui sont restés sur le terrain pendant trente mois et qui ont traversé la guerre vont les traiter dans la langue qu’ils comprennent. » Des propos que Twitter a vite fait de faire disparaître deux jours plus tard, le jugeant comme une incitation à la guerre et à la haine. La réaction du gouvernement nigérian ne sait pas faite attendre longtemps.

Interdiction de Twitter au Nigéria: les ministres de Buhari continuent de  tweeter malgré la décision du gouvernement - Bénin Web TV

De par la voix de son Ministre de la communication, le gouvernement nigérian a décidé du bannissement du célèbre réseau social sur son territoire. Twitter a donc été suspendu jusqu'à nouvel ordre,  Les raisons évoquées pour justifier cette mesure sont que Twitter mène des activités suspectes au Nigeria. Les autorités nigérianes ont également fait remarquer que les posts violents du leader des indépendantistes du Biafra ne souffraient d'aucune censure. Elles soutiennent que Twitter fait du deux poids deux mesures et que son traitement des fils d'actualités est orienté.

Comment récupérer un compte Twitter suspendu? | TechBriefly FR

Cette mesure de suspension de Twitter au Nigeria est inattendue. Personne ne l'avait vu venir, surtout qu'au USA Donald Trump avait été victime de la suppression de ses tweets puis de son compte. L'exploit était en train d'être réédité au Nigeria. Si aux Etats Unis cela avait été accepté, au Nigeria une contre-mesure énergique a été opposé aux dirigeants du réseau social. Là bas ce n'est pas ici, ici ce n'est pas là bas comme dirait l'autre.

Nigeria bans Twitter days after it deletes President Buhari's tweet

Au niveau international, l'action des autorités du Nigeria a été taxée d'entrave à la liberté d'expression, d'anti démocratique. Cependant, beaucoup jugent que Twitter outrepasse ses attributs en se jouant les gendarmes du net. Tout compte fait, les choses vont peut-être rentrer dans l'ordre très bientôt. La chaîne d'actualités internationales France 24 a annoncé dans ses dernières éditions, que des négociations seraient en cours en ce moment entre les dirigeants de Twitter et les autorités du Nigeria.

Twitter reste suspendu au Nigeria

Le message de Buhari semble donc avoir été bien saisi par Twitter. Il n'est pas Donald Trump pour se laisser faire aussi facilement. Twitter devrait désormais réfléchir par deux fois avant de lancer des opérations de censure quand il s'agit de personnalités très importantes.

Content created and supplied by: JAKMA (via Opera News )

donald trump muhammadu buhari nigeria twitter

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires