Sign in
Download Opera News App

 

 

Congrès du PPA-CI : Laurent GBAGBO met fin aux œuvres des oiseaux de mauvaises augures

Immobilisé à la Haye suite à la crise post électorale d'avril 2011, Laurent GBAGBO a été rejoint à la Cour Pénale Internationale (CPI) , quelques années après, par un de ses lieutenants, le ministre Charles Blé Goudé. Ils furent tous deux jugés pour les mêmes chefs d'accusation.

À l'issue de ce long procès, la vérité a éclaté. La paire GBAGBO-BLE a été innocentée et libérée définitivement par la justice internationale pour preuves insuffisantes. Depuis lors, le Seplou a rejoint la Côte d'Ivoire sans son fils protecteur. Il fait des visites et quelques déclarations, mais n'avait jusque là pas pris la parole pour intervenir sur le cas spécifique de l'enfant de Kpokrobouo. Lequel mutisme les oiseaux de mauvaises augures ont interprété pour dire que le torchon brûle entre le père et son fils, que le fils en a gros sur le cœur contre son père.

Aujourd'hui et comme à son habitude, Laurent GBAGBO, père de la démocratie en Côte d'Ivoire, père du FPI en 1982 et aujourd'hui père du Parti des Peuples Africains-Cote d'Ivoire (PPA-CI), vient de démontrer à la face du monde entier qu'il sait ce qu'il fait. Il est conscient de toute situation politique et agit quand c'est opportun. Lors donc du congrès de son nouveau-né, il a pondu une motion spéciale pour réclamer le passeport et le retour au bercail de Charles Blé Goudé. Et comme le Woody ne parle pas pour parler, c'est sûr qu'il suivra les choses de bout en bout pour une côte d'ivoire retrouvée et réconciliée.

On pourrait donc dire que le débat sur la prétendue mésentente entre Laurent et Charles est clos, comme l'a d'ailleurs démontré la délégation du COJEP, parti de Blé Goudé à travers sa présence significative à l'hôtel ivoiire les 16 et 17 octobre dernier.


RigobertKohou

Content created and supplied by: RigobertKohou (via Opera News )

congrès du ppa-ci haye laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires