Sign in
Download Opera News App

 

 

Plainte contre Soro : les soroïstes en colère, y voient la main cachée de Gbagbo et du PPA-CI

Guillaume Soro a été convoqué par la juge française Sabine Khéris le mercredi 24 novembre dernier, dans le cadre de la plainte déposée contre l'ancien président de l'Assemblée nationale par Michel Gbagbo.

Peu après la réaction de ses avocats qui ont introduit un recours en nullité contre la procédure, le fondateur de GPS (Générations et Peuples Solidaires) a ouvertement dénoncé un "traquenard judiciaire" contre lui. Hormis ces protestations, le camp soroïste accuse le Parti des Peuples Africains de Côte d'Ivoire (PPA-CI) de se cacher derrière cette offensive judiciaire.

Avec des mots très durs, Abi-Daman Koné, vice président du R-GPS chargé de la communication, de l'information et de la propagande a, dans une déclaration publiée sur son espace Facebook au nom du camp des soroïstes, fustigé cette plainte '' orchestrée par la formation politique de son père. ''

'' Que nul ne s'y méprenne. Cette plainte contre Guillaume SORO, loin d'être une plainte personnelle de Gbagbo fils, relève d'un procès commandité par sa chapelle politique présidée par son père. Et pourtant, ce dernier, lors de sa dernière rencontre avec son prédécesseur Alassane OUATTARA s'était à la surprise générale fait l'avocat de Guillaume SORO dont il souhaitait le retour au pays avec cessation de toute poursuite judiciaire. Ainsi, les jours pairs, le père réclame la fin de toute poursuite judiciaire contre Guillaume SORO en Côte d’Ivoire, et les jours impairs, le fils, avec l'approbation certaine du père, manœuvre pour le voir condamné et certainement incarcéré en France '', écrit-il le collaborateur de Guillaume Kigbafori Soro.

Selon Abi-Daman Koné, il est incompréhensible que Laurent Gbagbo demande en Côte d'Ivoire la libération de ses partisans militaires encore détenus pendant que son fils intente un procès contre un autre acteur politique en France. Il considère cette démarche comme contraire à une volonté de réconciliation nationale.

Rappelons qu'en 2021, c'est bien Guillaume Soro qui a revendiqué la paternité de la rébellion ivoirienne qui a déchiré notre pays et entraîné des milliers de morts. C'est sûrement au nom de cela que la plainte pour tortures et traitements inhumains commis par ces hommes lui est adressée. Dans tous les cas, Maître Habiba Touré, avocat de la partie plaignante a déclaré vouloir aller '' jusqu'au bout. '' Rien n'est donc terminé avec cette plainte.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

alassane ouattara camp soroïste côte d'ivoire guillaume soro michel gbagbo..

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires