Sign in
Download Opera News App

 

 

Guéguerre entre 2 proches de Bédié: " Le plus grand perdant est le PDCI", selon Nouveau Réveil

Dans un article paru dans Le Nouveau Réveil, de ce mardi 20 avril 2021, fait une analyse de la guéguerre entre le Pr Maurice Kakou Guikahué, chef du Secrétariat Exécutif du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire-Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) et Bernard Ehouman, directeur de Cabinet par intérim d'Henri Konan Bédié, président du PDCI.

Depuis plus d'un mois, selon le quotidien, on observe dans les médias en ligne et autres réseaux sociaux, à travers des textes enflammés au contenu incendiaire, que lancent, selon le journal des personnes se réclamant du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).  

Face à ce désordre et cette confusion qui s'installent, le quotidien tire la sonnette d'alarme en exposant ces agissements, qui non seulement ridiculent leurs auteurs mais ne honorent pas le parti septuagénaire. 

 Pour le journal, depuis des semaines les nommés, Kpakpato Rapide, présenté comme le défenseur de Bernard Ehouman, directeur de Cabinet, de l'ex-président Henri Konan Bédié et Franck Dosso, l'homme de main du Pr Maurice Kakou Guikahué, reflètent la négativité qui tire par le bas le parti, que l'ex-président Henri Konan Bédié s'échine à le maintenir.  

Malgré tous les coups que lui portent le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), au pouvoir pour le faire disparaitre.

En effet, selon le quotidien, ces écrits tous aussi acerbes et indigestes les uns que les autres, ne font rien d'autre qu'apporter de l'eau au moulin de ceux qui ne veulent que la décadence de ce parti. Ce parti dont les militants sont fiers de fêter les 75 ans cette année.

 Et au journal de s''interroger sur le but de cette manœuvre, qui nuit plutôt au parti. "Qui croit-on accabler en s'en prenant au directeur de cabinet par intérim du président Henri Konan Bédié, secrétaire exécutif chargé des délégations extérieures ? 

Tout en indiquant que le grand perdant et l'inutilité de cette guéguerre. "L'un dans l'autre, le plus grand perdant dans cette guéguerre inopportune, c'est le PDCI-RDA", insiste le journal.

Estimant que l'ex-président Henri Konan Bédié a donné de sa vie, de son énergie et de ses moyens afin que le parti subsiste après le père-Fondateur Félix Houphouët-Boigny. Résistant et restant debout malgré les nombreux coups bas que ne cessent de lui infliger des ennemis. 

Et d'indiquer pour conclure : " Le président Bédié n'a pas vraiment pas besoin de palabres rétrogrades autour de lui."  

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

maurice kakou guikahué pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires