Opera News

Opera News App

Ce que vous ne savez pas sur l'armée ivoirienne

Published 11 days ago - 11208 views

Forces Armées de Côte d'Ivoire FACI (ancienne FANCI) Fondation 1961


Les Branches


Armée de terre

Marine nationale

Armée de l'air

Gendarmerie nationale

Commandement


Président de la République

Ministre de la Défense

Chef d'état-major des armées (Côte d'Ivoire)


Main-d'œuvre


Âges militaires 18 ans (2002)

Disponibles au service militaire 3 963 166 Hommes

Aptes au service militaire 2 071 011 Hommes

Atteignant l'âge militaire chaque année 188 411 Hommes

Actifs 22 000

Réservistes 12 000


Grades de l'armée ivoirienne


Les forces armées de Côte d'Ivoire comprennent des organismes interarmées et quatre composantes principales. Il s'agit de :

l'armée de terre ;

la marine nationale ;

l'armée de l'air ;

la Gendarmerie nationale, qui est rattachée au ministère de la défense est une force armée chargée des missions de police et placée sous la tutelle du ministère de la Défense.

Présentation des forces


Armée de terre


L'organisation de l'Armée de terre comprend :

l'état-major de l'armée de terre (EMAT), qui assure la direction générale et la gestion de l'ensemble des composantes ;

l'inspection de l'Armée de terre ;

la direction des ressources humaines de l'armée de terre (DRHAT, ancienne DPMAT) ;

les forces ;

une organisation territoriale (quatre régions militaires) ;

les services ;

les organismes chargés de la formation du personnel et de l'enseignement militaire supérieur.

Toutes ces composantes sont placées sous le commandement du chef d'état-major de l'armée de terre (CEMAT). L'armée de terre compte 30 000 militaires d'active, auxquels s'ajoutent 12 000 réservistes opérationnels.


Au niveau de l'armée de terre ont distingue :


Les bérets bleus : assurément les plus nombreux. Compose le génie militaire et des troupes d'infanterie ;

Les bérets noirs : soldats rattachés à l'artillerie lourde, par exemple les bataillons blindés,

Les bérets rouges : para-commandos qui sont les troupes aéroportés ;

Les bérets vert, composés des fusiliers marins commandos (FUMACO) et des eaux et forêts ;

Les bérets marrons : le Groupement des forces spéciales (GFS).

Les bérets kakis: la douane.

Marine nationale


Marine nationale (Côte d'Ivoire).

La marine de Côte d'Ivoire est chargée de la surveillance de ses 515 km de côtes. Elle a des bases à Abidjan, San Pédro et Adiaké. La plupart de ses unités sont basées à Locodjro (5° 18′ 54″ N, 4° 01′ 55″ O) près d'Abidjan. Ses équipements comprennent :


Un patrouilleur de classe Vigilant[3]

(type PR-48) de construction française, commissionné en 1976.

Déplacement : 250 tonnes à pleine charge ;

Équipage : 34 marins ;

Armement : 2 × 40 mm + 2 × 12,7 mm.

2 patrouilleurs de classe PATRA,

L'Ardent et L'Intrépide, commissionnés en 1978.

Déplacement : 148 tonnes à pleine charge ;

Équipage : 19 marins ;

Armement : 1 × 40 mm + 1 × 20 mm + 2 × 7,62 mm.

2 vedettes de type Rodman 890 de protection des pêches,

commissionnées en 1997.

Un bâtiment de transport léger (BATRAL) :

L'Éléphant, commissionné en 1977.

Déplacement : 1 330 tonnes à pleine charge ;

Équipage : 39 marins ;

Cargo : 350 tonnes ou 129 soldats + 180 tonnes (version débarquement sur plage).

Un bâtiment de soutien logistique (BSL) Atchan,

de construction chinoise, commissionné en 1993.

2 CTM (chalands de transport de matériel), l'Aby et le Tiagba,

commissionnés en 1968.

Déplacement : 150 tonnes.

En 2013 une commande d'une trentaine de navires de surveillance maritime auprès du chantier naval Ufast en France est passé par le Gouvernement Ivoirien. Ces équipements, dont le coût pourrait atteindre une vingtaine de millions d'euros. Les livraisons débutent en 2014 et sont composées de :

4 vedettes de 12 mètres type RPB 12,

équipées d’appareils électroniques (radios, GPS, sondes...) de dernière génération.

Déplacement : longueur de 11,65 mètres pour une largeur de 3,75 mètres, avec un tirant d’eau de 0,8 à 1,1 mètre puissance des moteurs (deux machines de 315 à 480 ch) de 27 à 35 nœuds ;

Équipage : 6 marins.

6 embarcations rapides de 9,30 mètres pour commandos.

3 patrouilleurs RPB 33 de 33 mètres équipées d’appareils de dernière génération :

P1401 L'Émergence, P1402 Le Bouclier, et P1501 Capitaine de Frégate Sékongo.

Déplacement : longueur de 33,7 mètres et largeur de 6,5 mètres, avec un tirant d’eau de 1,8 mètre, une autonomie de 1 500 milles à 15 nœuds, propulsion (deux moteurs de 1 100 ou 1 920 ch), offrant une vitesse maximale de 22 à 33 nœuds ;

Cargo : équipé à l’arrière d’un radier permettant le déploiement d’une embarcation rapide de 6,2 mètres ;

Équipage : 10 à 17 marins ;

Armement : peut être équipé d'un canon de 20 à 30 mm (manuel ou télé-opéré), ainsi que des mitrailleuses de 12,7 mm.

3 vedette type ''DEFENDER" don des États-Unis d’Amérique

long de 8 mètres, disposant d’une coque rigide et d’un réservoir de plus de 600 litres, ces "defenders" sont équipés d’instruments de navigation de dernière génération. À cela, il faut ajouter une sirène couplée d’un haut-parleur pour les sommations lors des opérations de chasse contre les pirates.dotés d’un antichoc en aluminium contre les débarquements rudes en espace fluvial, lagunaire et même maritime. Propulsés par deux moteurs Yamaha HB, ces embarcations sont capables d’atteindre des vitesses supérieures à 85 km/h sur n’importe quel niveau d’eau à une portée de 324 km.

En 2015, le gouvernement ivoirien annonce l’acquisition très prochaine de patrouilleurs chinois et américain, ainsi que deux navires porte-hélicoptères et de la logistique de dernière génération[4]. En 2016, la société belge de construction d’hélicoptères NHV présente à la base navale de la Marine Nationale, en présence du ministre de la Défense Alain-Richard Donwahi, son dernier engin volant de type H175 qui pourrait équiper la marine ivoirienne très prochainement.


Armée de l'air

Le Groupement aérien de transport et de liaison reflète en théorie une mission axée sur la logistique et le transport plutôt que le combat : en 2004, à la suite d'une frappe aérienne sur les Casques bleus français par les forces ivoiriennes, l'armée française détruisit tous les aéronefs ivoiriens, dont deux avions d'attaque au sol Soukhoï Su-25 et trois hélicoptères Mil Mi-24 de fabrication russe.


Un Mi-24 est réapparu en janvier 2005 aux côtés d'un BAC Strikemaster de fabrication britannique qui fut pour la circonstance remis en état, ainsi que deux Soukhoï . Ils ne furent pas autorisés à voler par l'ONUCI. Il reste cependant trois avions d'entraînement et douze appareils de transport.


Gendarmerie nationale


Gendarmerie nationale (Côte d'Ivoire).

La gendarmerie nationale bien initialement taillée sur le modèle français, a opéré une mutation afin de répondre au besoin de sécurité de la population ivoirienne. Ses missions se sont accrues surtout depuis la crise militaire. Cependant son rôle de police reste et demeure la principale spécialement en milieu rural. Elle est dirigée par un général de corps d'armée. Elle peut être appelée à défendre le pays en cas de crise aux côtés des autres forces des FANCI dont elle est une composante.

Par ailleurs, chaque année la Gendarmerie recrute par un concours direct et forme environ 1 800 éléments, à travers ses deux écoles de formation, situées respectivement à Abidjan et à Toroguhé.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

Tags:      

armées côte d'ivoire
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

L'armée algérienne : est-elle a négligé ?

9 hours ago

27 🔥

L'armée algérienne : est-elle a négligé ?

Massacre en RDC: 46 pygmées assassinés, les autorités congolaises implorées

13 hours ago

26 🔥

Massacre en RDC: 46 pygmées assassinés, les autorités congolaises implorées

Burkina Faso : un prêtre catholique porté disparu dans la région de Banfora

13 hours ago

53 🔥

Burkina Faso : un prêtre catholique porté disparu dans la région de Banfora

Casques bleus ivoiriens tués au Mali : la MINUSMA leur rend hommage

15 hours ago

27 🔥

Casques bleus ivoiriens tués au Mali : la MINUSMA leur rend hommage

Cérémonie d'hommage aux quatre Casques bleus ivoiriens décédés à Tombouctou

16 hours ago

23 🔥

Cérémonie d'hommage aux quatre Casques bleus ivoiriens décédés à Tombouctou

Investiture de Joe Biden : 190.000 drapeaux installés en lieu et place du public, voici les raisons

19 hours ago

100 🔥

Investiture de Joe Biden : 190.000 drapeaux installés en lieu et place du public, voici les raisons

Les forces spéciales russes : une véritable armée légendaire

1 days ago

4154 🔥

Les forces spéciales russes : une véritable armée légendaire

Les 7 armées les plus puissantes au monde en 2020

1 days ago

28 🔥

Les 7 armées les plus puissantes au monde en 2020

Législatives 2021: Affi n’est pas d’accord avec Bédié sur sa stratégie

1 days ago

48 🔥

Législatives 2021: Affi n’est pas d’accord avec Bédié sur sa stratégie

Al Moustapha sur la RTI3 « Je n’aime pas Maître Gims, parce qu’il ne sourit jamais »

2 days ago

2987 🔥

Al Moustapha sur la RTI3 « Je n’aime pas Maître Gims, parce qu’il ne sourit jamais »

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires