Sign in
Download Opera News App

 

 

Grève au Golf hôtel : Ouattara sera-t-il indifférent au sort de son ex ‘’République du Golf'' ?

6 mois d’arriérés de salaire ajoutés aux gratifications impayés, c’est ce que réclament les employés de l’Heden Golf Hôtel à Abidjan à la direction de la Société Des Palaces de Cocody (SPDC), propriétaire de l’établissement hôtelier, célèbre pour avoir accueilli l'actuel chef d’état et ses alliés lors de crise postélectorale de 2010-2011. 

Dans un courrier datant du 10 Avril 2021, les travailleurs réclament entre autres, le paiement intégral de ces arriérés de salaire, le versement de la moitié restante de la revalorisation salariale de 2007 de la SPDC, le déblocage des fonds de la mutuelle de solidarité du personnel, l’attribution de la médaille du mérite. Déjà en 2020, le personnel de l’hôtel était entré en grève pour exiger le paiement d’arriérés de salaire.

Pour le chef de l’état, Alassane Ouattara, dont l’image est étroitement associée à cet hôtel, cette situation redondante de non paiement des salaires des travailleurs est assez dérangeante. Ce personnel qui se plaint aujourd’hui, a partagé avec lui les affres de son confinement entre Décembre 2010 et Avril 2011, dans ce qu'on a appelé ‘’La république du Golf''. 

C’est encore dans cet hôtel que s’est officiellement dénouée la crise électorale du 3ème mandat en Novembre 2020, lors d’un tête à tête entre lui et le chef de file de l’opposition, Henri Konan Bédié. Dans la mémoire collective, il semble impossible de dissocier l'image de l'actuel président à l'Heden Golf Hôtel plus connu des Ivoiriens sous le nom du ‘’Golf''.

Sans doute que la tension retombera dans les prochains jours, dans la perspective d’une intervention directe ou indirecte du chef de l’état. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alassane ouattara golf hôtel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires