Opera News

Opera News App

Pourquoi les rumeurs de l'empoisonnement de Hamed Bakayoko refusent-elles de s'effacer ?

Sino74
By Sino74 | self meida writer
Published 23 days ago - 10234 views

De l'annonce de la maladie à la disparition de Hambak, le temps a été court, un mois environ alors que personne ne s'y attendait au point où les folles rumeurs d'un probable empoisonnement circulent sur les réseaux sociaux et résistent à toutes les formes de tentatives de démentis. Pourquoi donc certains ivoiriens continuent à soutenir une telle thèse ?

Jusque là, aucune source crédible n'a encore avancé la possibilité que Feu le premier ministre, ministre de la défense ait été victime d'un quelconque empoisonnement. Que ce soit un proche, un membre de sa famille, un homme politique bien connu et identifiable en Côte-d'Ivoire ou à l'étranger, une chaîne de radio ou de télévision, aucune de ces sources qui pourrait donner quelque crédit à la fameuse thèse ne s'est prononcée. Pourtant, il doit bien avoir de bonnes raisons pour lesquelles l'auteur de la propagation d'une si grosse accusation l'a lancée sur les réseaux sociaux.

Premièrement, la volonté d'accroître le nombre des followers pourrait être une raison possible pour les cyberactivistes qui tentent vaille que vaille de faire accepter par une certaine frange de la population leur thèse car jusque là, il n'y a aucune preuve tangible si ce ne sont que des suppositions.

Deuxièmement, l'utilisation du masque des réseaux sociaux pourrait être une opportunité pour des politiciens et leurs partisans de régler des comptes à un adversaire. En effet, comme nous l'avons déjà dit, aucune personne à qui l'on pourrait demander de justifier ses allégations n'a encore osé se faire le porteur de cette " info ou infox "(?). Est-ce de bonne guerre de propager ce type de rumeurs? Pas si sûr. Pour rappel, Hambak lui-même,de son vivant, a fait l'objet de tant de rumeurs lors du décès accidentel de DJ Arafat. Ces rumeurs, en son temps, avaient conduit certains grands fanatiques de l'artiste à aller jusqu'à profaner sa tombe afin de vérifier que son corps n'a pas été échangé ou que le cercueil ne serait pas vide.

Mais, il faut peut-être savoir lire ces accusations gravissimes à outrance. Quand on est au pouvoir, il faut savoir avoir le dos large car des adversaires chercheront toujours la moindre faille et l'un des objectifs du propagateur ou des propagateurs de rumeurs comme celles-là, pourrait être de chercher à fragiliser le régime, de provoquer la méfiance entre ceux qui dirigent voire de créer une rupture entre le peuple et ses gouvernants.

Quoi qu'il en soit, ces choses ont une durée d'existence. Elles finissent par tomber dans la désuétude à moins que de nouvelles informations, les vraies, ne surgissent des mois ou des années après pour donner une longévité à ces rumeurs d'une époque.

Tout compte fait, en cherchant à accuser ses propres autorités sur la bases de suppositions, notamment sur des canaux mondiaux, on finit par donner une image hideuse de sa patrie et de ses habitants sans distinction.


Sino 74

Content created and supplied by: Sino74 (via Opera News )

Tags:      

hamed bakayoko
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Crise de 2010-2011 : Comment Gbagbo aurait pu dribbler la CEI et éviter le scénario du 11 Avril ?

24 minutes ago

138 🔥

Crise de 2010-2011 : Comment Gbagbo aurait pu dribbler la CEI et éviter le scénario du 11 Avril ?

A 28 ans, elle est nommée ministre dans le nouveau gouvernement de la RDC

26 minutes ago

12 🔥

A 28 ans, elle est nommée ministre dans le nouveau gouvernement de la RDC

5 mois après sa libération, Affi révèle : " mon emprisonnement était un problème majeur "

27 minutes ago

576 🔥

5 mois après sa libération, Affi révèle :

Opinion. Que réservera l'alliance Bédié-Gbagbo après l'échec de Ouattara-Gbagbo et Ouattara-Bédié ?

32 minutes ago

18 🔥

Opinion. Que réservera l'alliance Bédié-Gbagbo après l'échec de Ouattara-Gbagbo et Ouattara-Bédié ?

UDPCI : la vente des cartes de membres suspendue !

42 minutes ago

24 🔥

UDPCI : la vente des cartes de membres suspendue !

Benin: Patrice Talon réussit son " un coup K.O ''

43 minutes ago

6 🔥

Benin: Patrice Talon réussit son

Le parti communiste révolutionnaire de Côte d'Ivoire a un plan économique très spécial pour le pays

44 minutes ago

7 🔥

Le parti communiste révolutionnaire de Côte d'Ivoire a un plan économique très spécial pour le pays

La guerre des héritiers: qui pour succéder à Ouattara en 2025?

52 minutes ago

186 🔥

La guerre des héritiers: qui pour succéder à Ouattara en 2025?

Justice : Pulchérie Gbalet comparaît devant le tribunal d'Abidjan-Plateau ce mercredi

1 hours ago

390 🔥

Justice : Pulchérie Gbalet comparaît devant le tribunal d'Abidjan-Plateau ce mercredi

48h après les 75 ans du PDCI , le Maire de Marcory rend une visite noble à Bédié. Voici les raisons

1 hours ago

205 🔥

48h après les 75 ans du PDCI , le Maire de Marcory rend une visite noble à Bédié. Voici les raisons

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires