Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire ‘’Damana Pickass''/Boga Sako crache ses vérités au RHDP:"On ne peut pas nous boucler le bec"

L’actualité politique en Côte d’ivoire est marquée depuis quelques jours par les propos à polémique de Damana Adia Pickass, cadre du Front Populaire Ivoirien (FPI) tenus le 02 Mai dernier, soit 48 heures après son retour du Ghana. 

Pour être revenu sur les événements de la crise postélectorale de 2011 à l’origine de la chute de son mentor Laurent Gbagbo dont il se dit toujours convaincu de la victoire dans les urnes au second tour de la présidentielle du 30 Novembre 2010, l’ex représentant du FPI au sein de la Commission Électorale Indépendante (CEI) s'est attiré les foudres des partisans du pouvoir en place, dont plusieurs ont interprétés sur les réseaux sociaux, ses propos comme étant de nature à réveiller les vieux démons de la crise de 2010. 

Réagissant à cette affaire, le Dr Boga Sako Gervais, vice-président d’EDS qui aspire lui-même à mettre fin à son exil, à tenu à clarifier les choses ce Samedi 08 Mai dans un entretien qu’il nous accordait. ‘’Notre retour d'exil n’est pas conditionné. On ne peut pas nous boucler le bec. On ne peut pas nous museler…La réconciliation ne veut pas dire qu’on n'a plus le droit de dire ce qu’on a vécu…’’. 

Dès son retour au pays qu’il espère proche, le président de la Fédération Ivoirienne des Droits de L’homme et de la Vie politique (FIDHOP) entend lui aussi dire sa part de vérité, pour contribuer à la réconciliation nationale, sans s’enfoncer dans les rancœurs dirigées contre des cibles dans le camp présidentiel. 

Raoul Mobio 

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

'' damana adia pickass ivoire rhdp sako

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires