Sign in
Download Opera News App

 

 

Rencontre Gbagbo et ADO : un calin et un sourire

Un câlin et un sourire : le président ivoirien Alassane Ouattara a accueilli mardi son prédécesseur Laurent Gbagbo dans une atmosphère de réconciliation à leur première rencontre depuis leur duel aux élections de 2010 qui avait débouché sur une crise meurtrière.

Gbagbo l'a salué sur les marches du palais présidentiel à Abidjan, où les deux hommes se sont embrassés et ont marché main dans la main. « Ils ont tenu une brève conférence de presse d'une trentaine de minutes pour accueillir un rassemblement « fraternel » et « décontracté ».


Outre l'ambiance chaleureuse de la rencontre, Laurent Gbagbo a demandé à l'actuel chef de l'Etat de libérer ceux qui étaient détenus et toujours en prison lors de la violente crise qui a suivi les élections de 2010-2011. « J'étais leur leader, aujourd'hui je sors. et ils sont en prison. Je veux que le président fasse tout son possible pour les libérer », a déclaré Atil.Ce qui compte, c'est la Côte d'Ivoire, c'est la paix pour notre pays », a déclaré M. Ouattara.


Leur dernier affrontement remonte au 25 novembre 2010, lorsqu'ils se sont affrontés dans un débat télévisé à quelques jours du second tour de la présidentielle. élection". Le Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) salue la nouvelle disposition du Président (Alassane Ouattara) au dialogue (...) Nous promouvons donc cet esprit de dialogue inclusif (...) sur les traces de son prédécesseur Henri Konan Bédié (chef du Parti) et Gbagbo "ont accueilli avec l'AFP N'Goran Djedri, l'un des leaders du PDCI, le plus important groupe d'opposition allié au proGbagbo".


Nous pensons que la Côte d'Ivoire estime que les lignes avancent en faveur de la paix et de la réconciliation, et cela est bénéfique pour tous. humanité.Mais depuis le retour, le mot réconciliation est sur toutes les lèvres, grâce au feu vert du président Ouattara, son ancien rival qui a été définitivement acquitté par la justice internationale. Après un premier contact téléphonique en début de mois, la rencontre, qui selon les deux hommes sera suivie d'autres rencontres, marque un certain calme dans la vie politique ivoirienne, dans la continuité du retour de M. Gbagbo en juin.


"Nous avons convenu de nous revoir de temps en temps. Il est important de rétablir la confiance et que les Ivoiriens aussi se réconcilient et se fassent confiance", a déclaré Ouattara. Autre signe de cet assouplissement, le gouvernement avait également indiqué qu'il n'exécuterait pas la peine de vingt ans de prison condamnée par M. Gbagbo.

Content created and supplied by: Politologue2.0 (via Opera News )

alassane ouattara laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires