Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique de la chaise vide : Ce que des partisans reprochent à Mme Gbagbo

Le président Laurent Gbagbo est porteur d’un projet de création d’un nouveau parti, depuis le comité central du 9 août 2021, à l’issue duquel il a pris la décision de quitter le Front Populaire Ivoirien (FPI) et de laisser le parti qu’il a fondé à Pascal Affi Nguessan.

 Le lundi 6 septembre 2021, il a pris une décision portant nomination des premières personnalités devant conduire les premiers travaux.

La réunion de prise de contact avec l’ensemble des acteurs choisis pour conduire les premières réflexions en vue de la création d’un nouveau parti à eu lieu le 11 septembre suivant.

Elle a réuni autour du président Laurent Gbagbo , les membres des deux commissions de travail et du groupe de réflexion.

Simone Ehivet Gbagbo a brillé par son absence à cette importante rencontre préparatoire, du samedi 11 septembre 2021.

Pour quelques-uns de ses partisans, cette absence ne se justifie pas. Ceux-ci estiment que le 11 septembre 2021, elle aurait pu être présente pour faire entendre ce qu’elle reproche à ses anciens camarades.

Au lieu de cela, elle a opté pour la politique de la chaise vide et cette absence l’éloigne un peu plus du futur parti. Mais ils espèrent encore qu’elle va se ressaisir.

Pour comprendre cette absence, il faut remonter à la décision N°01/2021/LG, signée pour Laurent Gbagbo, du Dr Assoa Adou et portant nomination des membres des deux commissions et du groupe de réflexion élargie.

A la publication de la décision le 6 septembre 2021, l’ex-première Dame, Simone Ehivet Gbagbo avait produit immédiatement un communiqué où elle observe « des manquements ». Notamment que ses « anciens camarades utilisent des méthodes pour le moins surprenantes : aucune convocation de réunion, aucune consultation, des nominations que l’on découvre sur internet et dans la presse écrite ». Mais voilà qu’elle rate la première occasion de de dire ce qu’elle pense.

« Surprise que son nom circule comme membre d’un groupe de réflexion élargie sans que je n’ai même été préalablement consultée », elle a dit qu’elle « reste dubitative devant ces pratiques et manquements ». Et a conclue:« je suis encline à m’associer à ce genre d’initiative car je mérite un minimum de respect et de considération ».

Cette phrase signifie-t-elle qu’elle prenait ses distances par rapport au futur parti ?

                                                  Germaine Dahi

Content created and supplied by: Germaine_Dahi (via Opera News )

laurent gbagbo mme gbagbo pascal affi simone ehivet gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires