Sign in
Download Opera News App

 

 

Serait-ce la fin pour les migrants du Maroc en Espagne ? Ce qu’il en est

Un différend naît entre le Maroc et L’Espagne du fait que le leader du Front Polisario, Brahim Ghali , en Espagne ai un état de santé assez dégradé puisqu’atteint du Covid-19 . De ce fait Les relations entre Rabat et Madrid se sont tendues depuis l'arrivée en Espagne, le 18 avril, du chef des indépendantistes sahraouis pour y être soigné du Covid-19, le Maroc en ai allé jusqu'à convoquer l'ambassadeur espagnol pour lui signifier son "exaspération".La ministre espagnole des Affaires étrangères a justifié quand à elle l'accueil en Espagne du chef des indépendantistes sahraouis du Polisario et exclu que le désaccord avec Rabat sur ce sujet puisse être à l'origine de l'arrivée ce lundi 17 mai 2021 de milliers de migrants marocains dans l'enclave espagnole de Ceuta.

"Il s'agissait, et il s'agit tout simplement, d'une question humanitaire, d'une réponse humanitaire à une demande d'aide humanitaire d'une personne qui se trouvait dans une situation de santé très, très fragile" à pu déclarer Arancha González Laya, ministre espagnole des Affaires étrangères à la radio Cadena ser .

Pour certains toujours est il que Madrid n'a pas intérêt à se brouiller avec Rabat, son allié-clé dans la lutte contre l'immigration clandestine. Entre le début de l'année et le 15 mai, 475 migrants sont arrivés à Ceuta en Espagne , soit plus du double par rapport à la même période l'an passé, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. La petite ville de Fnideq, aussi appelée Castillejos, d'où seraient partis les migrants, a été en février le théâtre de plusieurs manifestations contre la crise économique, amplifiée par l'arrêt de la contrebande avec Ceuta en 2019 et par la crise sanitaire.

L'autre enclave espagnole située sur la côte marocaine, sont les seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique, et des migrants tentent régulièrement de franchir en force les clôtures.

LaVraieVersion

Content created and supplied by: Lavraieversion (via Opera News )

Covid-19 Espagne Front Polisario Madrid Maroc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires