Sign in
Download Opera News App

 

 

Sociétés militaires privées: on ne parle que de Wagner en Afrique et pourtant il en existe d'autres

Les conflits et le terrorisme poussent certains dirigeants africains aux armées sous équipées à se tourner vers les mercenaires. Ainsi, en Centrafrique, en Libye, au Mozambique...et peut-être au Mali, des mercenaires surtout Russes seraient au service des gouvernements. Dans ce cadre-là, le groupe Wagner, une entreprise de sécurité privée Russe se taillerait la part du lion car plus connu des africains.

Mais en réalité, hormis Wagner, il en existe plusieurs autres sociétés militaires privées en exercice. Selon Sputnik news, en voici certaines de ces sociétés : les compagnies Academi, Executive Outcomes, Dyck Advisory Group, DeWe, Wagner et Sadat...et ces sociétés auraient en commun ce fait d'être toutes des sociétés militaires privées (SMP) présentes sur le continent africain. Respectivement, elles sont domiciliées légalement aux États-Unis, en Afrique du Sud, en Chine, en Russie et en Turquie.

De notre point de vue, le recours à ces sociétés militaires privées ne devrait être qu'une solution palliative. Il ne faut surtout pas confier la sécurité, un des devoirs régaliens d'un Etat souverain à des "étrangers".

Malheureusement, vu la faiblesse du management des politiques publiques et des institutions africaines, ces sociétés militaires privées croulent sous les marchés qui jour après jour s'ouvrent. Aujourd'hui, le nom du groupe Wagner est déjà évoqué au Burkina Faso. Au Mali, le groupe y serait déjà en pleine activité.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

Wagner

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires