Sign in
Download Opera News App

 

 

COVID-19 : confinement raté de l’INJS, le danger qu’on n’a pas vu venir.

Si aujourd’hui les choses sont rentrées dans l’ordre, concernant la gestion de la crise du coronavirus, il faut avouer que les débuts n’ont pas été faciles. On peut même dire que les débuts ont été chaotiques.

L’on se souvient de la découverte du premier cas aux alentours du 16 Mars et de l’épisode du confinement raté de l’INJS le 17 Mars. Cet événement a fait couler tant d’encre et salive.

Aussi, serait-il superflu de rappeler les conséquences désastreuses de cet acte et ses implications sur la santé de nombre de nos dirigeants politiques ?

Juste quelques jours après cet épisode, le premier Ministre Gon Coulibaly annonçait avoir été en contact avec une personne déclarée par la suite contaminée par le virus. Il annonçait par la même occasion son confinement, son « auto confinement ».

La suite on la connait. Depuis le Ministre Hamed Bakayoko premier Ministre intérimaire actuel,(soupçon de contamination), en passant par le Ministre Achi Patrick jusqu’au Ministre Abinan Pascal, l’on peut se demander si le coronavirus n’est pas une « affaire » de Ministre. En tout état de cause, la classe politique a été secouée et continue de l’être.

Sans trahir un secret, on peut dire avec certitude que le coronavirus a vraiment pénétré le milieu des autorités politiques de notre pays.

Les deux questions qui reviennent souvent sont: qui voyageaient dans ces vols arrivés précipitamment dans cette fameuse période? Qui sont les contacts qui auraient exposés nos autorités ?

Certaines mauvaises langues disent que la plupart de ces voyageurs étaient des proches de nos autorités. Ceci expliquant cela, la qualité des voyageurs a dû influencer les décisions qui s'en sont suivies. Qu’à cela ne tienne, les conséquences elles, sont connues de tous.

Nous en appelons à la vigilance et à la responsabilité de tous pour que les ratés de l’INJS dus certainement à des passe-droits octroyés à certains citoyens ne puissent se répéter et exacerber les tensions sociales déjà présentes.

Les autorités compétentes devront en tirer toutes les conséquences.



 

Content created and supplied by: DAHAfabio (via Opera News )

17 Mars INJS

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires