Sign in
Download Opera News App

 

 

Suite à l'attaque de N'Dotré : Monrovia envisage envoyer une délégation à Abidjan


Selon les premiers de l'enquête à la disposition du Procureur militaire, Ange Kessi, qui s'est rendu vsur le théâtre des opérations, le jeudi 22 avril, et des autorités ivoiriennes, certains des assaillants ayant perpétré l'attaque de la base militaire N’dotré sont du Libéria voisin.

Voici les raisons sur lesquelles se fonde Ange Kessi, en faisant cette affirmation :

<< Nous avons les premiers éléments de l’enquête qui a commencé le 21 avril 2021. Les assaillants sont : Bedel Rickens (Libéria), Kana Djimi (Libéria) et Gnepa Valentin (Ivoirien), le quatrième n’ayant pas de pièce.>> 

Cette situation a suscité la réaction de Monrovia, 22 avril 2021, qui a fait un communiqué pondu par Ledgerhood Julius Rennie, Ministre de la communication Liberia et publié le Vendredi 23 avril 2021, par la structure de communication, Aminita 24, sur sa page Facebook :

<< Le Gouvernement Libérien s'est profondément préoccupé par un incident où certains hommes supposés être Libériens ont lancé une attaque armée contre une base militaire en la Côte d'Ivoire pays voisin. Les passeports et autres documents prétendument appartenant aux assaillants qui représentent la nationalité libérienne ont été mis en évidence par les autorités ivoiriennes.>>

Dans ce communiqué, le Gouvernement Libérien condamne fermement tout acte visant à perturber la paix de ses voisins et de la région dans son ensemble.

Le Communiqué ajoute :

<< Le gouvernement réitère son engagement à faire en sorte qu'aucun pouce de son territoire ne soit utilisé comme un lieu de lancement pour l'insurrection.

Le gouvernement a entamé des contacts avec son homologue ivoirien afin de déterminer l'étendue complète de l'incident signalé. En outre, les deux gouvernements se sont engagés à renforcer le mécanisme commun de surveillance des frontières.>>

Piursuivant la lecture du communiqué du gouvernement Libérien, on peut lire que l’administration du président George M. Weah a travaillé sans relâche pour bâtir sur la relation fraternelle entre les deux pays, y compris les liens personnels du Président avec les dirigeants ivoiriens.

Toujours donnant la position du Libéria en matière de conflits dans la sous région, voici ce que dit le communiqué :

<< Le gouvernement libérien reconnaît que le conflit dans n'importe quel des pays de l'Union du fleuve Mano ne sert pas l'intérêt supérieur du Libéria.>>

Et de conclure sur cette volonté du Président Libérien, Georges Weah :

<< Le Président Weah a donc annoncé son intention d'envoyer prochainement une délégation en Côte d'Ivoire pour rencontrer les autorités ivoiriennes.>>

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

ange kessi monrovia

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires