Sign in
Download Opera News App

 

 

L'émergence, l'ultime rêve du président Ouattara

Depuis quelques années, le terme émergence est employé pour définir ce qui serait la nouvelle trajectoire de l'Afrique subsaharienne. Ce terme à remplacé le mot développement qui fait aujourd'hui complètement has been. Au XX ème siècle, l'Afrique subsaharienne était censée se développer. Au XXI ème siècle, elle est censée émerger. Ainsi, sur 54 pays africains, 37 ont lancé un plan visant à devenir un émergent à moyen terme.

Depuis plus d'une décennie, ce concept domine le discours sur l'Afrique et une conférence sur l'émergence a lieu chaque année à l'initiative du président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara.

L'émergence se caractérise par :

• Un taux de croissance à deux chiffres ;

• La formation d'un marché de consommation et de son corollaire sociologique, une classe moyenne autrefois inconnue ;

• Un regain d'investissements privés importants qui signale l'attractivité des marchés africains ;

• L'accès d'une part grandissante de la population aux nouvelles technologies de la communication.

Selon le rapport de la banque mondiale, intitulé "Aux portes du paradis: comment la Côte d'Ivoire peut rattraper son retard technologique", la première économie d'Afrique francophone doit agir en changeant d'urgence de stratégie afin d'atteindre les objectifs définis. <<Si le pays a retrouvé une forte croissance après plus d'une décennie d'instabilité politique, son objectif de devenir un pays émergent ne pourra être atteint sans des entreprises plus performantes>>, a expliqué Jacques Morisset, économiste principal de la banque mondiale.

L'institution de Breton Woods à inviter la Côte d'Ivoire à prendre exemple sur les autres pays pour ce changement de stratégie nécessaire à son émergence.

Même si le terme émergence, a disparu des récents discours du président Ouattara, ces derniers mois, il garde toujours cet objectif dans un coin de sa tête. Avec ce quinquennat qui semblerait être le dernier pour lui, le compte à rebours est lancé. Pour faire taire ses détracteurs, qui annonçaient cet objectif comme, de la poudre aux yeux, le gouvernement avec à sa tête le premier ministre Patrick Achi sait ce qu'il lui reste à faire.

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires