Sign in
Download Opera News App

 

 

Excuses publiques depuis Brazzaville : Guillaume Soro va-t-il céder au chantage ?

Dans sa parution du lundi 06 septembre dernier, le confrère Africa Intelligence révélait un courrier de l'ex-député de Fresco, Alain Lobognon, qui demande à Guillaume Soro de faire des excuses publiques au chef de l'État ivoirien, Alassane Ouattara depuis Brazzaville en présence du Président congolais Denis Sassou Nguesso.

Dans une vidéo en date de ce jeudi 09 septembre 2021, Guillaume Soro semble apporter une réponse à Alain Lobognon. On voit dans cette vidéo une dame jouer des lèvres sur un audio à travers lequel l'ex-chef du Parlement ivoirien dit reconnaître sa voix.

"Le Président a voulu que je rentre dans le RHDP. Je n'ai pas envie de rentrer dedans...Le 24, il m'a appelé. Il dit Guillaume, tu n'as pas changé d'avis. J'ai dit ah! vraiment ! Vous me connaissez. Un petit Gnananforo Sénoufo, quand il dit Non, c'est fini, c'est Non, quand il dit oui aussi, c'est oui." peut-on entendre avec des ovations par moment.

"Mais je ne suis pas le genre d'homme qui cède à un chantage. Je ne suis rien. Mais par dignité, par honneur, pour l'Education que vous Gnananforo m'avez donnée, je ne peux pas céder au chantage." conclut-il.

En somme, présenter des excuses publiques à Alassane Ouattara depuis Brazzaville sous l'aile de son autre mentor Dénis Sassou Nguesso, ne serait-il pas un aveu de faiblesse pour Guillaume Soro ? Pourquoi Guillaume Soro choisit-il de publier cet audio maintenant ? Alain Lobognon semble avoir la réponse à sa requête.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

Alain Lobognon Brazzaville Guillaume Soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires