Sign in
Download Opera News App

 

 

Rwanda: après l'échec de Nicolas Sarkozy peut-on espérer quelque chose d'Emmanuel Macron?

Le Rwanda est un petit pays de 26338 km² en Afrique de l'est qui abrite un paysage montagneux doré. Il compte selon wikipédia environ 12,63 millions d'habitants. Ce pays est très notoire à cause du fameux génocide qui l'a secoué en 1994 pendant environ 4 mois avec plus de 800 000 morts selon les statistiques de l'ONU et 1 million de morts selon les statistiques des autorités rwandaises.

Dans ce génocide qui a ligué les deux ethnies principales du pays les hutus et les tutsis et qui a été vraiment sanglant, la France a dû intervenir. Cette intervention française a marquée la détérioration de ses relations avec le pays. Ce sont ces relations qu'Emmanuel Macron environ trente ans après essaie de rétablir et de restaurer. L'a t-il lui même dit la semaine dernière il a "à cœur d'écrire une nouvelle page" entre "le pays des milles collines" et le sien. Le président du Rwanda Paul Kagamé s'affirme de son côté prêt à le réçevoir.

Ainsi c'est précisément ce jeudi 27 mai qu'il y est attendu pour la normalisation de cette relation longtemps empoisonné. Comme l'a souligné Gabriel Attal porte-parole du gouvernement français ceci est "un acte fort et le signe d'une mémoire pacifiée" que la communauté internationale devrait applaudir. C'est d'ailleurs depuis la pandémie du Covid-19 le premier pays très éloigné dans lequel se rend le président.

Il faudrait rappeler selon un reporter de France 24 que Nicolas Sarkozy avait déjà effectué ce déplacement avec la même quête de normalisation des relations. Cependant cela avait été vain et sans effets. Espérons qu'avec Emmanuel Macron les choses seront différentes.Merci de votre lecture et abonnez-vous pour plus d'informations.

Content created and supplied by: God_Eberson (via Opera News )

covid-19 emmanuel macron gabriel attal nicolas sarkozy rwanda paul kagamé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires