Sign in
Download Opera News App

 

 

Recours devant le conseil constitutionnel : Fleur Aké M'BO a le soutien des hommes de Dieu

La candidate de la coalition EDS-PDCI-RDA aux législatives du 06 Mars dernier à Agboville, Fleur Aké M'Bo, a déposé son recours en contestation ce lundi devant le Conseil Constitutionnel. La jeune "louve" du FPI tendance pro Gbagbo était accompagné de son conseil constitué de Mes Dirabou Mathurin et Felix Bobré, Avocats au Barreau d'Abidjan. En attendant la décision des Sages de la plus haute institution judiciaire en matière électorale, Fleur continue d'engranger les soutiens.

Après les soutiens inestimables de ses camarades de parti, des populations d'Agboville, du Pr Georges Armand Ouégnin de EDS, Simone Gbagbo du FPI et des deux grands leaders de la coalition, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, Fleur Aké M'Bo vient de recevoir celui des hommes de Dieu. Tous les soutiens sont les bienvenus en l'espèce. Pieuse, la candidate a reçu l'onction nécessaire de la part de son frère aîné, pasteur Aké M'Bo Martial, afin qu'elle bénéficie de la grâce divine ; comme l'atteste cette photo qu'elle a publié sur sa page officielle Facebook il y a quelques heures. Ses supporters sont aux anges à en juger par les commentaires dithyrambiques de soutiens à son égard. La candidate de la coalition EDS/PDCI-RDA en a vraiment besoin dans ce moment crucial.

La nouvelle figure de la politique ivoirienne a engagé un combat titanesque de reconnaissance de sa victoire au scrutin législatif où elle était opposée prioritairement à Adama Bictogo; ci-devant Directeur exécutif du RHDP. Elle affirme avoir été spolié d'une victoire sûre.

Le candidat du RHDP, a été déclaré vainqueur par la CEI. Ce que conteste depuis la proclamation des résultats, Fleur Aké M'Bo, arguant des distorsions de chiffres dans plusieurs bureaux de votes ajouté à un bon nombre de procès-verbaux sans stickers. C'est ce dossier que ses conseils Mes Dirabou Mathurin et Félix Bobré ont soumis à l'oeil avisé des juges électoraux. La population d'Agboville et toute l'Opposition ont les oreilles tendues du côté du Plateau où siège le Conseil Constitutionnel.

Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

felix bobré gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires