Sign in
Download Opera News App

 

 

Ça ne sent pas bon pour le retour de Gbagbo, voici les raisons

M. Issiaka Diaby et son collectif des victimes de la crise postélectorale de 2010 ne veulent pas entendre parler du retour de l'ancien Président ivoirien, Laurent Gbagbo et de son ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé.

En effet, ces derniers jours, les partisans de l'ex-Chef de l'Etat ont annoncé le retour de l'ex-Chef de l'Etat Gbagbo en Côte d'Ivoire, lequel retour est prévu pour le mois de mars prochain, à en croire M. Assos Adou, secrétaire général du FPI, tendance proche de cet ancien président.

Pour sa part, lors d'une conférence de presse ce jeudi 25 février 2021, le président du collectif des victimes de la crise postélectorale de 2010 a clairement exprimé son opposition à ce retour qu'il qualifie de provocation, car pour lui, la procédure contre les deux personnalités susmentionnées n'étant pas encore à son terme, surtout que le verdict de l'appel du procureur Bensouda n'étant pas encore connu. Et d'ajouter que son collectif mènera des actions les prochains jours visant à ajourner ce retour annoncé de Gbagbo.

Pour aussi faire savoir son opposition à ce retour, Issiaka Diaby a prévenu les uns et les autres que " Nous aussi, le Collectif des Victimes en Côte d'Ivoire et ses membres, allons prendre nos responsabilités et nous inviter à l'accueil de Laurent GBAGBO .''


Rappelons que le Président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés par la Cour Pénale Internationale avec cette possibilité de se rendre en Côte d'Ivoire.

Cette posture d'Issiaka Diaby et son collectif de victimes de la crise de 2010 ne constituerait-elle pas le signal d'une autre tension en gestation pour le mois de mars prochain dans le pays ?


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

charles blé côte d'ivoire issiaka diaby laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires