Sign in
Download Opera News App

 

 

Gouvernance démocratique du secteur de la sécurité : le RASALAO-CI lance un projet de renforcement des capacités de ses membres

Le RASALAO-CI lance un projet de renforcement des capacités de ses membres.


Le vendredi 14 mai 2021, au siège de la ComNat-ALPC, à Cocody sis à Angré 7ème tranche, le RASALAO-CI a tenu la réunion de lancement d’un projet intitulé : « Renforcement des compétences et des capacités du Rasalao-Ci en matière de contrôle démocratique du secteur de la sécurité en Côte d’Ivoire, en tenant compte du genre ».

Cette réunion, dont l’objectif était d’informer les parties prenantes sur les enjeux de la mise en œuvre dudit projet, a été présidée par le Président par intérim de la ComNat-Alpc, le Commissaire Divisionnaire Major Djoukouehi Léon, en présence du partenaire financier, LIANE 2 (Leadership Initiatives des Acteurs Non Etatiques).

Ladite réunion s’est articulée autour de deux principales phases. La phase des allocutions qui a permis aux participants d’écouter respectivement Monsieur Koffi Sylvère, le Président du Rasalao-Ci, Monsieur Ntonga Mvondo Léonard, le Représentant du Projet Liane 2 et le Commissaire Divisionnaire Djoukouehi Léon, le Président par Intérim de la ComNat-Alpc.

Photo 1 (Ofrep-Ci, Mlle Assi Thérèse): De gauche à droite, M. Koffi Sylvère, le président du RASALAO-CI, au centre, Le Commissaire Divisionnaire Major Djoukouehi Léon, le Président par Intérim de la ComNat-Alpc, et M. Ntonga Mvondo Léonard, le Représentant du Projet Liane 2

Monsieur Koffi Sylvère, le Président du Rasalao-Ci, a remercié les organisations membres de son Réseau, le partenaire financier et le partenaire institutionnel pour leur présence à cette activité. Le Président du Rasalao-Ci a ensuite indiqué que : « ce projet est un projet novateur en ce sens qu’il vient donner les outils aux membres de son réseau pour apporter une contribution significative à la mise en œuvre d’une gouvernance inclusive du secteur de la sécurité en Côte d’Ivoire. Enfin, M. Koffi Sylvère a remercié le partenaire financier Liane 2 pour la confiance placée au RASALAO CI à travers cette subvention et l’a assuré de l’engagement de sa structure pour une mise en œuvre efficace, avant de remercier le Président de la ComNat pour le soutien continue à la société civile.

A sa suite, M. Ntonga Mvondo Léonard, en charge du suivi-évaluation, Représentant du Projet Liane 2, dans son propos, a mis un accent particulier sur les besoins de renforcement des capacités des acteurs non étatiques, notamment les OSC, les collectivités locales, les associations locales, au nombre de 51 qui bénéficient des fonds. Terminant son propos, M. Ntonga Mvondo Léonard a souligné que : « le renforcement des capacités permettra également à ces acteurs non étatiques d’avoir plus de bagages pour contribuer à l’élaboration, à l’exécution et au suivi des politiques publiques et de pouvoir mieux initier des actions de plaidoyer ».

Le Commissaire Divisionnaire Major Djoukouehi Léon, le Président par Intérim de la ComNat-Alpc, en présidant la cérémonie, a souligné que : « le projet du Rasalao-Ci vise à prolonger les actions menées par sa structure, la ComNat-Alpc au quotidien. Et cela va permettre une gouvernance propre du secteur de la sécurité ».  Selon le Président par Intérim de la ComNat-Alpc, la gouvernance démocratique du secteur de la sécurité commande l’implication et la participation des acteurs de la société civile à tous les niveaux, entre autres l’élaboration de la politique sécuritaire, sa mise en œuvre et surtout le suivi de la politique sécuritaire. Au vu de la guerre asymétrique imposée par le terrorisme et les nouvelles formes de menaces, le Président par intérim de la ComNat-Alpc a invité tous les acteurs, notamment les organisations de la société civile, à conjuguer les efforts pour la promotion de la sécurité communautaire. Il a clos son propos par déclarer ouverte la réunion de lancement du projet de : « renforcement des compétences et des capacités du Rasalao-Ci en matière de contrôle démocratique du secteur de la sécurité en côte d’ivoire, en tenant compte du genre ».

Photo 2 (Ofrep-Ci, Mlle Assi Thérèse): M. N'tayé Victorien, le Coordonnateur dudit projet lors de sa présentation.

La seconde et dernière phase a consisté à la présentation du projet par M. N’tayé Victorien, le Coordonnateur du projet. Il a relevé que ledit projet s’inscrit dans la mise en pratique de La réforme N°62 de la RSS qui stipule : « Renforcer les compétences et les capacités des associations membres de la Société civile en matière de contrôle démocratique du secteur de la sécurité ».  Sa mise en œuvre, selon le Coordonnateur, va s’appuyer sur plusieurs actions notamment, des formations des OSC membres du Rasalao-Ci et ses points focaux, des actions de sensibilisation à Grand Béréby, à Duékoué, à Daloa, à Bouake et à Abidjan, des rencontres de plaidoyer auprès des acteurs gouvernementaux et la redynamisation du réseau des points focaux en charge du relais des informations du Rasalao-Ci. Il a terminé sa présentation en souhaitant que cette action s’inscrive dans la durée, en raison de la complexité et des défis du secteur de la sécurité.

Photo 3 (Ofrep-Ci, Mme Assi Thérèse): La photo de famille de la réunion de lancement dudit projet.

La rencontre s’est terminée par une photo de famille et un cocktail.

Service Com. du RASALAO-CI

Content created and supplied by: RASALAO-CI (via Opera News )

ComNat ComNat-Alpc Côte d'Ivoire Président RASALAO

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires