Opera News

Opera News App Download

Côte d'Ivoire : la Cei, la Cour du roi Pétaud

Published 19 days ago - 2760 views

L'accord de Pretoria en 2005 en mettant sur pied la cei pour sortir de la crise politique issue de la rébellion, croyait si bien faire qu'il n'a pas pousser loin sa réflexion sur sa faisabilité quant à sa composition pour son animation. En effet, le cei est née avec une maladie congénitale qu'elle traîne, qu'elle trainera toujours quelque soit le pouvoir en place. Cela s'est vu en 2010, 2015 et en 2020 c'est le même scénario. L'erreur été d'inclure les partis politiques dans le fonctionnement actif de la cei. Au demeurant, les partis politiques auraient dû être des membres de la cei sans voix délibérative. Les partis politiques devraient être des observateurs aux seins de la cei. Car, la cei a pour vocation d'organiser des élections,par contre un parti politique a par essence, vocation à conquérir le pouvoir. Chaque parti a un intérêt divergent de celui des autres. Dans ces conditions, comment voulez vous que des groupements aux intérêts si disparates se mettent ensemble dans une commission pour organiser des élections, sans qu'il y ait des tiraillements. La cei dans sa configuration n'est pas bonne. Elle est conflitogène. Car chaque représentant de parti politique prêche pour sa chapelle. Quelque soit le parti au pouvoir, la suspicion restera la même. Le manque de confiance ne disparaîtra que si la cei change de forme. Il faut une cei où les partis politiques n'auront pas une voix délibérative. La cei doit être débarrassée des représentants de la présidence,de l'assemblée nationale, et des autres présidents d'institutions. Après quoi, l'on doit redéfinir la cei en la confiant à trois groupes de personnes. A savoir la conférence des concessions religieuses, la société civile et les syndicats de magistrats. Je dis bien syndicats et non la magistrature suprême. Ces groupes vont à travers des élections designer leurs représentants dans la cei.

Aujourd'hui nous sommes à 20 jours de la présidentielle, et nous assistons à une bataille de chiffonnier sur la crédibilité de la cei, en lieu et place des programmes de gouvernement.

En définitive, s'il y a statut quo au niveau de la cei, nous sommes bien partis pour des sempiternelles querelles en année électorale.

Content created and supplied by: GUIMARAES (via Opera News )

Tags:      

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ