Sign in
Download Opera News App

 

 

Soutien à l'Ukraine : là où la France et l'Allemagne se distinguent des États-Unis

Le déclenchement de la crise en Ukraine a mis le monde entier face à l'évidence d'une chose : l'existence voilée du bloc de l'ouest. En effet, durant la guerre froide (1947-1991), le bloc de l'Ouest dans sa définition la plus restreinte incluait les États-Unis, le Canada et les pays d'Europe de l'Ouest. Et ce bloc s'était fixé comme objectif l'endiguement du communisme. Il s'agissait d'empêcher l'Union soviétique d'étendre sa sphère d'influence en l'encerclant d'un réseau d'alliances militaires et économiques.

Aujourd'hui, avec le déclenchement de la guerre en Ukraine, le contexte est plutôt différent mais l'esprit du soutien tous azimuts des États-Unis, de la France et de l'Allemagne sans oublier les autres alliés à Volodymyr Zelensky est le même. Cependant dans la procédure et la stratégie utilisée et peut-être même le but poursuivi, la France et l'Allemagne se distinguent des États-Unis.

En effet, selon la Deutsche Welle qui a fait l'analyse sur son site dw.com ce 18 mai 2022, aux Etats-Unis, la Maison blanche entend profiter de la guerre en Ukraine pour affaiblir durablement la Russie. L'idée est d'empêcher Moscou de poursuivre, y compris dans d'autres pays, sur la voie de la guerre. A Berlin et à Paris, les dirigeants analysent toutefois la situation autrement. La France et l'Allemagne veulent éviter une humiliation de la Russie qui pourrait rendre ce pays encore plus imprévisible.

Pour notre part, nous croyons que le choix de la France et de l'Allemagne de "ménager" la Russie pourrait être dû à leur dépendance énergétique du pays de Vladimir Poutine, contrairement aux États-Unis qui en dépendrait moins. Pendant ce temps sur le théâtre des opérations, le fait majeur est bien la reddition des soldats ukrainiens retranchés dans les souterrains de l'usine sidérurgique d'Azovstal. Ces soldats, vus comme des héros en Ukraine en se rendant font gagner des points à Vladimir Poutine.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

canada france l'ukraine ukraine

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires