Sign in
Download Opera News App

 

 

Tentative de coup d'État au Niger, des tirs entendus près de la présidence (France 24)

Des "tirs nourris" ont été entendus dans la nuit de mardi à mercredi 31 mars dans le secteur de la présidence à Niamey, la capitale du Niger. Il s'agirait "d'une tentative de coup d'État", selon Cyril Payen, envoyé spécial de France 24 actuellement sur place à Niamey. Le média d'info en continue indique ce mercredi sur son site internet que les auteurs de ce coup de force visaient le palais présidentiel, où le nouveau chef de l'État élu, Mohamed Bazoum, prendra ses fonctions le 2 avril. «Des tirs à l'arme lourde ont été entendus pendant une demi-heure dans le quartier du palais. La garde présidentielle a repoussé cette attaque et la situation semble être sous contrôle», explique Cyril Payen. 

Un riverain interrogé par l'AFP affirme que les tirs ont retenti aux environs de 3 heures du matin (02h00 GMT) et elles auraient duré une quinzaine de minutes. «Les tirs étaient intenses, il y avait des armes lourdes et des armes légères», raconte un autre riverain. 

La situation est revenue au calme aux environs de 04h00, selon le journal en ligne actuniger.com. Des vidéos de quelques secondes postées sur les plateformes sociales, permettent d'entendre des tirs sporadiques de rafales dans le noir total. Toutefois, aucune source officielle ne confirme ou informe les faits pour le moment. Le nouveau président élu, Mohamed Bazoum doit être intronisé le jeudi. Il prendra officiellement fonction le 2 avril.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

Cyril Payen Niamey Niger

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires