Sign in
Download Opera News App

 

 

Mise à disposition : c'est le calme plat chez les agents du ministère de l'éducation nationale

Depuis le mois dernier, la procédure demande de mise à disposition a été lancée par le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l'administration. Et s'il l'on s'en tient au message placardé sur les espaces fonctionnaires des agents de la fonction publique, la validation des chefs de service et des DRH était pour au plus tard le 30 septembre 2021.

En ce moment même, les prescriptions du ministère de la fonction publique ont évolué puis que cette étape des DRH des ministères est dépassée et selon le nouveau message qui s'affiche, la DPCE a jusqu'au 15 octobre pour valider les dossiers afin que ceux-ci suivent leur cours.

Mais le constat est que les agents du ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation qui ont fait une demande n'ont pas senti d'évolution sur leur espace fonctionnaire. Tout semble bloqué et c'est le calme plat à leur niveau.

Ne doivent-ils pas espérer ?

Joint au téléphone, un agent d'un établissement secondaire de la DRENA de Daloa qui a requis l'anonymat nous a exprimé sa désolation. Selon ses propres mots, les demandes de mise à disposition ne sont pas faites pour les enseignants et autres personnels de l'éducation nationale. Après plus de dix années passées au service de l'école, il aurait bien voulu aller voir ailleurs mais hélas, il n'y a point de mouvement sur son espace fonctionnaire quant aux validations qui lui donneraient l'espoir de voir se réaliser son vœu pieux.

Mais l'agent en question n'a pas manqué de dire qu'il reste suspendu à un espoir, aussi infime soit-il de voir son dossier validé pour une autre destination où il se mettra encore au service de notre très cher pays la Côte d'Ivoire.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires