Sign in
Download Opera News App

 

 

Plusieurs villes touchées par le phénomène des congés anticipés, des dégâts matériels par endroit.

L'éducation nationale est en proie à des heurts dans plusieurs villes du fait des congés anticipés. Si certaines villes affichent un climat plutôt calme, ce n'est pas le cas dans de nombreuses cités du pays.

Aboisso, Soubré, Daloa, Korhogo, Vavoua et la bourgade d'Anyama sont en tête des villes les plus perturbées. Nous dressons le point de la situation.


Véhicules du personnel enseignant caillassé à Daloa, salle de classe mises à sac, course poursuites dans les couloirs des bâtiments de plusieurs lycées et collèges du pays. C'est le triste décor qu'offre le phénomène des congés anticipés ce lundi 6 novembre 2021 au petit matin.

(Véhicule d'enseignant caillassé à Daloa)

Et pourtant plusieurs campagnes de sensibilisation ont été effectuées pour endiguer le phénomène. Des prospectus ont même été confectionnés pour lutter contre cette pratique qui met à mal école et influe negativement sur le quantum horaire.

La Fesci avait été associée à cette lutte mais dans des proportions moindres. Tout était en place pour vaincre ce phénomène qui paralyse l'école ivoirienne. Mais la situation laisse présager un échec national.

La solution ne serait pas la répression ?

La Ministre de l'éducation nationale devrait passer à l'offensive avec la phase de sanction.

Un message clair véhiculé sur les chaînes de télévision doit être transmis en ordonnant aux enfants de reprendre illico le chemin des classes. Aussi, des arrestations suivies de renvois systématiques doivent être effectués.

(Panique au lycée moderne Bernard Zadi Zaourou 1 et 2 de Soubré)

La police devrait procéder aux arrestations des individus pris. Car souvent, la plupart des "délogeurs" ne sont pas des élèves, mais des individus qui en profitent pour détruire et piller.

Cette lutte ne doit pas être perdue être année. Sinon, toutes les autres seront difficiles à gagner. La répression est l'unique solution pour définitivement finir avec ce phénomène.

(Crédit Photo : élèves fuyant le lycée moderne d'Anyama)

JMDinfos

Content created and supplied by: JMDinfos (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires